Le jeu du GM: la Trade Deadline, The Phoenix Suns’ Edition, Ep. 6

Le jeu du GM: la Trade Deadline, The Phoenix Suns’ Edition, Ep. 6

Alors que les cendres de la trade deadline sont encore chaudes, on a décidé de se mettre à la place des GMs pour les jours qui la précèdent voir ce qu’on aurait fait, ce qu’on aurait voulu faire et ce qu’on a pas pu faire. J’ai ainsi donné pour mission à Anthony Dubourg (contributeur sur Débat-Sport, invité régulier de l’Echo des Parquets) de prendre une équipe en difficultés, les Suns de Phoenix en l’occurrence, et d’essayer de monter des transferts pour sérieusement améliorer son effectif. Pour ma part, je prendrai le rôle de chacun des GMs qu’il contacte pour réaliser ses transactions espérées.
___________________________________

February 21, 2017 – 14:30 ET

La proposition d’Anthony, GM des Suns

Les Phoenix Suns envoient: Eric Bledsoe
Les Minnesota Timberwolves envoient: Ricky Rubio et le choix de draft du premier tour 2017 (protégé top 3)

[Voir les arguments de la proposition de trade dans l’épisode 4]

***

February 21, 2017 – 14:47 PM ET

Contre-proposition de StillBallin,du GM momentanée des Timberwolves

Les Minnesota Timberwolves envoient : Ricky Rubio, Gorgui Dieng, Jordan Hill et le choix de draft du premier tour 2017 (protégé top 5 en 2017, non protégé en 2018).
Les Phoenix Suns envoient : Eric Bledsoe, Jared Dudley et Dragan Bender

[Voir les arguments de la proposition de trade dans l’épisode 5]

***

February 21, 2017 – 15:11 PM ET

Réponse et contre-proposition d’Anthony, GM des Suns

Les Phoenix Suns envoient: Eric Bledsoe, TJ Warren
Les Minnesota Timberwolves envoient: Ricky Rubio, le choix de draft du premier tour 2017 (protégé top 5 en 2017, non protégé en 2018), Nemanja Bjelica

La correction de mes lunettes est-elle la bonne? La question mérite d’être posée au vu de la contre-offre de la partie adverse. Que le nom de Dragan Bender puisse intervenir pour faire monter les enchères s’entend. Cette manœuvre, se voulant compensation du pick, se comprend même si le choix que je sollicite se caractérise par sa volatilité.
Qui peut dire si je ne me retrouverai pas avec un choix 15 d’une Draft dont le top 10 est surtout prisé, fort d’une remontée impulsée par Eric Bledsoe?
Qui peut m’affirmer, en cas de choix 10, que le dernier ressortissant de l’élite de cette promotion deviendra supérieur à un Dragan Bender dont le profil est rarissime, bien plus en tous les cas que les De’Aaron Fox et autres Malik Monk que je serais susceptible de sélectionner?

Pour ne rien arranger, le vétéran Jared Dudley est inclus dans la transaction. L’ailier n’a rien d’un game-changer, entendons-nous bien, mais il a une science du jeu et une expérience précieuses. Dudley dispose du profil type du role player capable de faire toutes les petites choses, tous les sacrifices nécessaires sur un parquet pour emporter la victoire sans se soucier de ses statistiques. Son mentorat auprès des jeunes de Milwaukee n’a pas non plus été oublié.

Ainsi, non content de me priver d’un atout pour le développement de mon noyau, le GM renforce par là sa candidature aux playoffs et réduit l’attrait de son pick!

Les contreparties ne sont pas beaucoup plus enthousiasmantes. Gorgui Dieng commencera à palper dix millions par dès l’an prochain et pour longtemps. C’est (relativement) peu pour un joueur d’environ sept pieds. C’est beaucoup trop pour un joueur qui n’a pas vocation à s’inscrire dans mon projet autrement que comme un remplaçant à dix minutes par match.
La difficulté de le refourger serait grande, au point que je me demande si l’on ne me fait pas payer encore le choix de Draft demandé.

Hésitant entre la fermeture des négociations et la proposition d’une nouvelle offre, j’opte quand même pour la seconde solution au cas où mon interlocuteur ait formulé son offre avec bonne fois.

Nemanja Bjelica touche des émoluments supérieurs à ceux de Dieng pour cette année sans être un boulet financier sur le long terme. Boulet sportif, il l’est en revanche aux yeux de Thibodeau dont le désamour pour ce type de profil est bien connu.
Si peu, ou mal, exploité, par Minnesota, l’ailier serbe de 28 ans aurait intérêt à sortir de ce guêpier et renforcerait la couleur internationale de mon effectif. Ce dernier aspect n’est pas une fin en soi mais dans l’optique de former Dragan Bender, les présences combinées de Rubio et Bjelica ne feraient pas de mal.

Je me dois en revanche de retirer Dragan Bender des négociations. Si le sacrifice d’un poste 4 au profit d’un pivot fondateur était légitime dans ma démarche, il l’est beaucoup moins lorsqu’il s’agit de le perdre au profit d’un prospect sur lequel je n’ai aucune visibilité… ou de Gorgui Dieng.

En revanche, je dois bien consentir à ajouter de la valeur à ma proposition initiale pour trouver un accord. Je me tâte à laisser Jared Dudley dans la contre-proposition. Je lui subtilise le jeune TJ Warren, qui constitue un jeune talent certain et qui dispose d’une mentalité, me semble-t-il, très Thibodeau-like. Cela étant, j’ai conscience qu’un tel accord impliquerait probablement un autre échange nécessaire de mon interlocuteur pour trancher entre Warren et Muhammad, donc de revoir le plan de l’équipe plus en profondeur encore.
Je tiens mon Dudley dans la poche de mon veston: il risque fort d’y passer.

***

February 21, 2017 – 17:00 PM ET

La réponse de StillBallin, momentané GM des Timberwolves

Evidemment, Phoenix n’a pas mordu à l’hameçon. Ce n’était pas réellement le but de la manœuvre, mais plutôt d’observer quelle était la valeur de mon pick aux yeux de son GM. La réponse est : « pas autant que je ne l’avais espéré ». Les deux parties semblent toutefois convenir qu’il y a de quoi aboutir à quelque chose de satisfaisant pour tout le monde. La question pour chacun est maintenant de savoir à quel point on arrivera à tirer le maximum de valeur de cette transaction.

Nemanja Bjelica est un peu décevant le transférer ne me pose pas tant de problème que ça. T.J. Warren peut être un atout très intéressant. Il est une sorte de Shabazz Muhammad (scoreur naturel un peu croqueur mais qui peut donner une jolie dose de points en jouant sans avoir le ballon dans les mains et avec une certaine efficacité) moins bon shooteur à trois points mais meilleur défenseur, et je pense que Minnesota a d’avantage besoin de défenseur que de shooteur. Surtout, son faible contrat rookie court encore jusqu’à l’été 2018 alors que Bazz devra être prolongé avec un montant à deux chiffres (entre 10 et 15 millions je dirais) dès juillet prochain ou bien partir sans contrepartie. Warren a eu un long moment difficile après sa blessure mais je ne m’inquiète pas pour ça.

L’ailier des Suns ne rentre toutefois pas tout-à-fait dans le type de profils que je recherche pour pour mon équipe (plutôt des 3 & D sur les postes 2,3 et 4 ; plutôt des joueurs chevronnés) et il faudra à lui aussi filer un contrat replet dans un an, voire plus tôt si on s’entend sur une extension anticipée avant octobre prochain. Je pense que mon pick vaut plus que ça.

Je décroche mon téléphone et compose le numéro du GM des Suns. Mon interlocuteur et moi balayons rapidement les salutations d’usage et j’embraye sans tarder sur ce qui nous intéresse en exposant les options que je peux lui offrir.

L’option avec Dragan Bender :

– Cette première option est centrée autour de Bender qui, malgré ma réticence à injecter à nouveau de la jeunesse dans mon roster, serait un complément beaucoup trop parfait à Karl-Anthony Towns, Andrew Wiggins et Eric Bledsoe pour que je ne tente pas ma chance. J’indique donc au GM orange et violet qu’en sus de l’échange Rubio/Bledsoe, je voudrais acquérir l’intérieur croate ainsi que Jared Dudley.

Pour ce faire, je suis prêt à abandonner mon choix du premier tour de la draft 2017 sans la moindre protection et également celui de la draft 2019. Je ne peux pas envoyer le pick 2018 à cause de la Stepien rule qui nous oblige à avoir un 1st round pick au moins tous les deux ans mais éventuellement, je suis prêt à mettre une troisième équipe dans le coup pour qu’elle me cède son pick 2018 afin que je puisse céder le mien à Phoenix. J’imagine bien Golden State, Cleveland ou autres gros morceau me donner le choix de toute fin du tour contre deux ou trois second round picks ou contre un Jordan Hill, un Brandon Rush ou je ne sais quoi encore. Washington a montré un certain intérêt pour Muhammad, là aussi je pourrais en tirer un choix de draft qui me permettrai d’envoyer mon pick 2018 à Phoenix. Pour équilibrer la balance d’un tel transfert au niveau salarial, je laisse la possibilité à mon homologue Arizonian de piocher dans mon effectif tout joueur qui ne s’appelle pas Towns, Wiggins, LaVine ou Dunn.

– Je serai également d’accord de faire plus simple en me contenant des seuls Bledsoe et Bender en échange de Rubio, mon 1st pick 2017 non protégé et un joueur au choix de Phoenix parmi ceux que je n’ai pas cité plus haut.

L’option avec Jared Dudley et TJ Warren :

A défaut d’obtenir Bender, je suis enclin à accepter un colis Bledsoe – Jared Dudley – TJ Warren en échange de la livraison de Rubio, du ou des joueurs que choisirait Phoenix, à l’exclusion de Towns, Wiggins, LaVine et Dunn, et de mon choix du premier tour de la draft 2017 qui pour le coup serait protégé top 3 en 2017, en 2018 et plus du tout en 2019.

L’option avec Jared Dudley en unique complément :

Les Phoenix Suns envoient Eric Bledsoe et Jared Dudley
Les Minnesota Timberwolves envoient Ricky Rubio, le/les joueurs au choix de Phoenix à l’exclusion de Towns, Wiggins, LaVine et Dunn, ainsi que le choix du premier tour de la draft 2017 protégé top 6 en 2017, top 4 en 2018 et top 2 en 2019 et converti en deux second round picks à partir de 2020 (picks de 2020 et de 2021).

L’option avec uniquement Eric Bledsoe :

Les Phoenix Suns envoient Eric Bledsoe.
Les Minnesota Timberwolves envoient Ricky Rubio et le choix du premier tour de la draft 2017 protégé top 14 en 2017, top 10 en 2018 et top 6 en 2019 et converti en deux second round picks à partir de 2020 (picks de 2020 et de 2021).

A suivre.

StillBallin (@StillBallinUnba)

Facebook Comments

Leave a Reply