Le jeu du GM: la Trade Deadline, The Phoenix Suns’ Edition, Ep. 13

Le jeu du GM: la Trade Deadline, The Phoenix Suns’ Edition, Ep. 13

Alors que les cendres de la trade deadline sont encore chaudes, on a décidé de se mettre à la place des GMs pour les jours qui la précèdent voir ce qu’on aurait fait, ce qu’on aurait voulu faire et ce qu’on a pas pu faire. J’ai ainsi donné pour mission à Anthony Dubourg (contributeur sur Débat-Sport, invité régulier de l’Echo des Parquets) de prendre une équipe en difficultés, les Suns de Phoenix en l’occurrence, et d’essayer de monter des transferts pour sérieusement améliorer son effectif. Pour ma part, je prendrai le rôle de chacun des GMs qu’il contacte pour réaliser ses transactions espérées.
[Précédemment: …, épisode 9, épisode 10, épisode 11, épisode 12]
___________________________________
February 23, 2017 – 8:22 ET

Proposition d’Anthony, GM des Suns

Les Phoenix Suns envoient: choix Draft 2018 protégé top-5, protection valable trois ans.
L’Orlando Magic envoie: Mario Hezonja

[Argumentaire : cf. épisode 11]

___________________________________
February 23, 2017 – 12:08 ET

La réponse de StillBallin, momentané GM du Magic

[Argumentaire : cf. épisode 12]

___________________________________
February 23, 2017 – 12:26 ET

Nouvelle proposition d’Anthony, GM des Suns

Les Phoenix Suns envoient: choix du premier tour de la draft 2018 (protégé top 5, protection valable trois ans), choix du premier tour 2018 du Miami Heat protégé top 7 et non protégé en 2019).

L’Orlando Magic envoie: Mario Hezonja

Très bien, ajoutons donc un autre asset pour convaincre cette équipe d’Orlando en perpétuelle reconstruction: le choix de draft du premier tour de la draft 2018 que les Suns ont récupéré dans le transfert de Goran Dragic. Elle ne saurait pas quoi en faire de toute façon.

Le Heat est en pleine dynamique positive… qui le prive ainsi, a priori, de meilleures chances d’avoir un très haut choix. Il y a fort à parier que Rob Hennigan touche ses dividendes dès l’an prochain, s’il est toujours en poste, tandis que Mario Hezonja risque grandement de ne plus susciter d’offres à deux premier tours de Draft d’ici quelques mois.

___________________________________
February 23, 2017 – 13:01 ET

Réponse de StillBallin, momentané GM du Magic

L’heure affichée sur l’horloge est désormais profondément enfoncé dans la nuit. Je ne peux pas aller grappiller quelques heures de sommeil avant d’avoir pris ma décision sur cette nouvelle proposition de Phoenix. Le temps que je me réveille et que je prenne un petit-déjeuner, l’offre ne sera peut-être déjà plus sur ma table mais plutôt bien installé dans la poche d’un concurrent.

Les Suns semblent tenir fortement à mon ailier shooteur. Je vois qu’eux aussi ont vu les braises commencer à s’allumer sous son immense potentiel. Le fait qu’ils aillent jusqu’à me proposer deux choix de draft du premier tour, avec des protections demeurant assez intéressantes, donne encore plus de valeur à Hezonja.

J’hésitais déjà avec le seul pick arizonien, celui de Miami n’est pas loin de faire pencher la balance. Quand on voit l’effectif du Heat, on se dit que leur choix de draft a tout pour finir bien placé en 2018 et surtout en 2019 où il n’y aura plus de protection.

En effet, je ne donnerais pas cher d’une équipe avec pour leader un meneur de 30 ans sur courant alternatif depuis son arrivée en Floride et qui semble être sur le marché des transferts, et un pivot de 27 ans avec la tête en bois et un apport pouvant parfois être un peu illusoire ou frustrant. On peut ajouter à ça que leur coach est obligé de donner du temps de jeu à des inconnus sortis de la D-League.

Cependant, Erik Spoelstra étant ce qu’il est, Goran Dragic étant encore capable d’être merveilleux et Hassan Whiteside de poser de véritables problèmes à ses adversaires, tout cela marche bien mieux que prévu. Beaucoup plus qu’il ne le faudrait.

Et puis ce pick est pour 2018, pas 2017. D’ici là, je m’attends bien à ce que ce diable de Pat Riley use de sa malice, de l’aura de son palmarès et du taux d’impôt accommodant de la Floride, pour avoir une équipe compétitive d’ici là.

Mais peut-être pas. La chance -ou la malchance- existe toujours.

Cela dit, ma confiance en Hezonja s’affermit quand je vois ce que Phoenix est prêt à sacrifier pour le faire sien. Cela associé au cinq majeur Biyombo/Vucevic – Gordon – Hezonja – Fournier – Gros Point Guard de la draft 2017 dirigé par Franck Vogel qui commence à doucement attiser mon esprit et à cette idée que bâtir une alchimie défensive et offensive se fait dans la continuité et doit débuter le plus tôt possible, j’en viens une nouvelle fois à refuser cette juteuse proposition.

___________________________________
February 23, 2017 – 13:04 ET

Nouvelle proposition d’Anthony, GM des Suns

Les Phoenix Suns envoient: choix du premier tour de la draft 2018 non protégé, choix du premier tour 2018 du Miami Heat protégé top 7 et non protégé en 2019).

L’Orlando Magic envoie: Mario Hezonja

Là, je ne rigole plus. J’enlève toute protection à mon pick 2018.

___________________________________
February 23, 2017 – 13:05 ET

Réponse de StillBallin, momentané GM du Magic

Tope là.

Effectif des Suns après le trade:

C : Willie Cauley-Stein – Tyson Chandler – Alex Len – Alan Williams

PF : Dragan Bender – Nemanja Bjelica

SF : Mario Hezonja –TJ Warren – PJ Tucker – Derrick Jones Jr

SG : Devin Booker – Leandro Barbosa

PG : Ricky Rubio – Brandon Knight – Tyler Ulis

 

A suivre.

StillBallin (@StillBallinUnba)

Facebook Comments

Leave a Reply