Bubble Offense: les (très) mauvais choix de Dwight Howard

Bubble Offense: les (très) mauvais choix de Dwight Howard

Si vous suivez la NBA depuis longtemps, vous savez que Dwight Howard, chaque année, demande à ses coachs d’avoir plus de positions de tirs au poste, persuadé qu’il est d’être une nouvelle version du Shaq. L’exigence du pivot a eu à plusieurs reprises de fâcheuses conséquences sur ses relations avec ses entraîneurs et/ou ses coéquipiers, car le fait est que Superman est un joueur de post up… médiocre. Visualiser sa palette offensive de l’an dernier en bulles permet de confirmer que Howard n’a pas conscience des limites intrinsèques de son jeu, et qu’il persiste dans une mauvaise direction.

 

Vous voyez la grosse bulle rouge au milieu du graphique, un tantinet vers la gauche? Elle représente les stats de Howard au poste. Le fait qu’elle soit de taille importante, tout en étant plutôt à gauche et vers le bas du graphique est tout sauf un bon signe: cela signifie que Howard prend plus d’un quart de ses tirs au poste, alors qu’il est moins efficace que la moitié des joueurs de la ligue dans ce domaine! Pour vous donner une comparaison, même Bismack Biyombo et DeAndre Jordan, deux pivots réputés pour avoir des pelles à la place des mains, font mieux que lui… Autant dire qu’avec de telles stats, Howard ferait mieux de n’utiliser que 10 % de ses possessions au poste, à peine…

Passons sur les tentatives de spot up et d’isolation, qui sont assez ridicules mais très peu nombreuses, fort heureusement. La maladresse de Howard en transition n’est pas très encourageante et dénote un physique qui n’est plus le même que dans ses jeunes années. Mais le plus problématique, dans ce graphique, est le nombre presque ridicule de possessions où Howard est utilisé comme finisseur sur pick & roll, alors qu’il est évident que ses qualités basket le conduisent plutôt vers ce rôle, où il est au demeurant très efficace. Choix contestable de son coach? Ou blocage de la part du joueur? Quoi qu’il en soit, une telle répartition des tirs empêche forcément Howard d’être efficace en attaque, puisqu’il opte pour un jeu qui n’est pas fait pour lui. Son efficacité au rebond offensif et sur les coupes (les deux bulles les plus à droite) montre qu’il a les mains et le déplacement pour être un excellent roll man.  Tant qu’il n’acceptera pas ce rôle, son utilisation restera bâtarde et son déclin se confirmera d’année en année. Un conseil pour Dwight Howard? Jeter un coup d’oeil à la Bubble Offense de DeAndre Jordan, celle d’un joueur qui a compris comment optimiser ses forces et ses faiblesses.

D’autres joueurs analysés via la Bubble Offense :

Kevin Durant

Derrick Rose

DeAndre Jordan

Russell Westbrook

James Harden

Stephen Curry

Chris Paul

John Wall

Kawhi Leonard

Leave a Reply