Gregg Popovich : « J’apprécie de coacher Manu Ginobili plus que jamais parce que j’ai le sentiment que je vais bientôt le perdre »

Gregg Popovich : « J’apprécie de coacher Manu Ginobili plus que jamais parce que j’ai le sentiment que je vais bientôt le perdre »

À 40 ans, Manu Ginobili est dans les toutes dernières années de sa carrière. Quand le magicien argentin prendra sa retraite, une page, ouverte en 2002, se tournera du côté des Spurs. Après Tim Duncan en 2016, une autre partie du Big Three qui a fait la légende de San Antonio prendra sa retraite. Et ça, Gregg Popovich a un peu de mal à l’accepter.

[Interview] Joel Embiid : « Je serais peut-être le meilleur joueur en équipe de France »

« Je m’assure de le toucher avant chaque match et je me rappelle ce qu’il représente pour nous depuis toutes ces années et à quel point il était important dans notre succès. J’apprécie de le coacher plus que jamais parce que j’ai le sentiment que je vais bientôt le perdre. C’est bizarre de savoir qu’il approche de la fin de sa carrière. Il y a une sorte de joie mélancolique. À chaque fois je pense que c’est peut-être la dernière que je le vois n train de jouer dans cette salle. » Gregg Popovich.

Pourtant, les deux hommes ont eu quelques difficultés relationnelles au début. Le tacticien très académique qu’il était à l’époque était loin d’apprécié le jeu tout en improvisation du prodige argentin, mais, à son contact, il a réussi à mettre un peu d’eau dans son vin. Aujourd’hui, Ginobili est toujours performant malgré son âge avancé. Il marque un peu plus de 9 points par match, en plus de 2,2 rebonds et 2,4 passes décisives et impressionne ses jeunes coéquipiers.

« Il marque des gros shoots. J’aime bien le regarder jouer. Il reste calme. » Kyle Anderson.

Via SB Nation.

Facebook Comments

Leave a Reply