John Wall veut des changements dans l’effectif et concède que tout n’était pas tout rose dans l’équipe

John Wall veut des changements dans l’effectif et concède que tout n’était pas tout rose dans l’équipe

L’aventure des Wizards s’est arrêtée prématurément, au premier tour des playoffs alors qu’ils avaient de grandes ambitions. Pour John Wall il faut sérieusement penser à changer des choses dans l’effectif.

« Il y a beaucoup de choses à faire. Les gens qui cotoient l’équipe savent ce que nous pouvons utiliser pour aider notre équipe. Et je ne tacle personne dans l’équipe parce que tout le monde a donné tout ce qu’il avait pour que ça fonctionne et pour s’adapter. Mais dans le même temps, parfois ça ne fonctionne pas, vous essayez encore et encore et vous ne cessez d’échouer, il faut alors faire certains ajustements et des changements. Il faut trouver quelles pièces nous pouvons ajouter à notre équipe. Quels joueurs peuvent rester et quels joueurs peuvent partir. Puis ceux qui veulent vraiment être ici, qui veulent vraiment gagner et veulent vraiment passer cette prochaine étape. Je ne mets la pression sur personne. Je me mets la pression parce que je suis un franchise player. Je suis le gars qui doit être le leader de l’équipe, qui doit rendre tout le monde meilleur. Dans le même temps, si je fais ma part, les 14 autres joueurs dans mon équipe doivent faire la leur pour progresser chaque année. Notre problème c’est que souvent les gars ne comprennent pas quel est leur rôle et ne respectent pas leur rôle. » Wall

Quant à l’entente dans l’équipe, sujet qui est revenu souvent sur la table, le meneur de jeu ne cache pas que tout n’a pas été tout rose.

« Quand les choses vont bien, tout le monde est heureux, tout le monde veut être ici. Mais quand ça devient difficile, c’est là que vous voyez qui est votre frère, qui va vraiment à la guerre avec vous, qui se bat vraiment à vos côtés. Donc je pense que tout le monde a pu voir de l’intérieur ou de l’extérieur qui voulait vraiment être ici quand les choses n’allaient pas bien, mais quand nous gagnons, ce n’est que du fun. » Wall

S’il n’a pas donné de nom, on peut penser qu’un joueur comme Marcin Gortat, avec qui il a eu des frictions, était visé par ses déclas. Il l’est également lorsqu’il évoque le fait que les Wizards ont besoin d’un pivot athlétique.

Via Washington Post

Leave a Reply