Les stats ne parlent pas en faveur des Raptors; Nick Nurse : “Je m’en tape de tout ça”

Les stats ne parlent pas en faveur des Raptors; Nick Nurse : “Je m’en tape de tout ça”

Les Toronto Raptors ont perdu les deux premiers matchs de leur série face aux Milwaukee Bucks alors forcément, ils ne sont clairement plus favoris pour se qualifier en Finals. Historiquement, seuls 6% des franchises qui se sont retrouvées dans cette situation ont réussi à renverser la vapeur. Mais le coach Nick Nurse est persuadé que ses joueurs ont ce qu’il faut pour y arriver.

“Vos chiffres ne peuvent pas être vrais ! Revérifiez ! Plus sérieusement, je ne sais pas. Comment je trouve du réconfort et des motifs d’espoir ? De la même manière que j’en ai trouvé quand OKC avait perdu ses deux premiers matchs par 34 et 24 points et a gagné les quatre rencontres suivantes contre une très grande équipe de San Antonio. Je m’en tape de tout ça. Je veux juste que notre équipe se donne à fond pour gagner un match et là toute la série change.” Nick Nurse.

Pour suivre l’exemple d’OKC, qui avait effectivement renversé la vapeur en 2012 pour se qualifier en Finals, les Raptors vont devoir évoluer à un niveau bien plus élevé que lors du match 2. Marc Gasol et ses 2 points en 19 minutes, notamment, n’a pas été au niveau et le coach canadien pourrait bien décider de le mettre sur le banc au profit de Serge Ibaka par exemple. Mais ce n’est pas le seul joueur qui risque de perdre sa place, puisque Norman Powell pourrait également prendre la place de Danny Green au poste 2. Sans certitude toutefois.

“Ce n’est pas facile, on peut penser que certaines séries ne sont clairement pas en faveur de certains gars, mais il faut aussi prendre en compte le fait que nous n’étions pas en rythme pendant quelques matchs pendant ces playoffs et ensuite, la rencontre suivante, tout rentrait dans l’ordre. Donc je fais confiance à mes joueurs, je sais qui ils sont et je crois en eux. Ils sont meilleurs que ce qu’ils ont montré lors du dernier et ont prouvé qu’ils étaient capables de rebondir.” Nick Nurse.

Malheureusement pour eux, la marge d’erreur s’est clairement réduite et ils n’ont plus tellement le droit à l’erreur maintenant. Pour mettre toutes les chances de son côté, Nurse a tenté de mettre un petit coup de pression (justifié) aux arbitres.

“Ils blindent la raquette, et Brook Lopez n’en sort jamais. J’ai compté 15 fois où il a passé plus de trois secondes dans la raquette sans être sanctionné, mais tant pis. Il faut que nos intérieurs soient capables de les punir à trois points.” Nick Nurse.

Il faudra également régler le problème Giannis Antetokounmpo, encore une fois monstrueux, et auteur de 30 points et 17 rebonds la dernière rencontre.

Via ESPN.

Leave a Reply