Coupe du monde : Peu inspirés et en manque de rythme, les bleus démarrent la préparation par une défaite

Coupe du monde : Peu inspirés et en manque de rythme, les bleus démarrent la préparation par une défaite

L’équipe de France entamait sa préparation à Pau face à la Turquie et cela ne s’est pas très bien passé avec une défaite 74-69. La Turquie s’est appuyée sur une grosse adresse extérieure, une belle présence au rebond et a profité du manque d’inspiration en attaque des hommes de Vincent Collet (trop de ballons perdus -17- et pas assez de circulation du ballon), mais aussi de leur incapacité parfois à défendre le pick & roll. Toutefois peu d’enseignements à tirer de ce match alors que les bleus ont fait une semaine de préparation très intense physiquement, et qu’ils étaient privés de Nando De Colo. Prochain rendez-vous face à la Tunisie mercredi.

La Turquie, qui a entamé sa préparation depuis plus longtemps, shoote à 13/29 derrière l’arc avec 19 points à 6/16 et 9 rebonds de Cedi Osman et 15 points à 3/9 de Furkan Korkmaz. Côté français, Adrien Moerman est le meilleur scoreur avec 12 points à 3/4 à 3-pts alors que Rudy Gobert ajoute 9 points et 11 rebonds, Evan Fournier 10 points à 4/11 et Frank Ntilikina est le meilleur passeur avec 6 passes en 15 minutes.

Les deux équipes ont mis quelques minutes pour se mettre dans le match, avec notamment quelques ballons perdus des Français. Finalement ce sont Adrien Moerman et Evan Fournier qui ont débloqué les bleus avec 2 tirs à 3-pts coup sur coup 8-3. Plutôt bien installés en défense, les hommes de Vincent Collet ont toutefois payé cher la moindre petite erreur dans le périmètre puisque la Turquie a rentré 4 tirs à 3-pts pour ses 12 premiers points et passer devant 12-10. Moerman avec un nouveau shoot derrière l’arc a remis brièvement les bleus en tête et finalement en fin de quart c’est le duo Vincent Poirier – Louis Labeyrie qui a boosté les bleus, avec l’aide d’une bonne défense pour terminer sur un 7-0, 22-17. La Turquie a rentré 4 de ses 8 tentatives de loin, mais a eu toutes les peines du monde à s’approcher du cercle avec un 2/10 à 2-pts.

La France a connu de gros soucis en attaque avec 3 minutes sans point, mais a pu limiter la casse grâce à la très bonne défense de Frank Ntilikina et Andrew Albicy dans le backcourt, 24-24. Vincent Collet a remis ses titulaires et sous l’impulsion de Thomas Heurtel et Amath M’Baye les bleus ont repris leur marche en avant 31-26. Mais grâce à Mahmutoglu à 3-pts, Cedi Osman sur 2 lancers, puis une interception pour un layup au buzzer, la Turquie a viré en tête 34-33. Les bleus ont perdu trop de ballons avec 11.

La France a plutôt bien redémarré la seconde mi-temps puisque le trio Moerman, Poirier et Paul Lacombe a permis un 7-2 pour passer devant 40-38, mais il y a eu de gros soucis en défense, notamment sur pick & roll. La Turquie en a profité pour trouver des paniers faciles et reprendre les commandes 43-40. Très actif, Ntilikina a remis les bleus sur les bons rails avec un 13-5 pour mener 53-48. Mais encore une fois la Turquie est revenue grâce à son adresse extérieure, 54-54, et il a fallu deux derniers lancers de Frank Ntilikina pour virer en tête 56-54.

L’entame de dernier quart a été terrible avec 3 tirs à 3-pts de suite pour la Turquie, dont 2 de Birsen : 63-56 (15-3 à cheval sur les deux quarts). Timothé Luwawu-Cabarrot a mis fin à cette série et les bleus ont haussé le ton en défense et sur un gros tir à 3-pts d’Evan Fournier, l’écart a été réduit à 2 unités 61-63. Korkmaz a redonné de l’air aux siens sur un nouveau shoot lointain après un nouveau rebond offensif et Osman a fait le break sur contre-attaque derrière, 70-62 avec 4 minutes à jouer. Cependant sur 2 lancers Gobert a entretenu un peu l’espoir en revenant à 4 points avec 120 secondes à jouer. Evan Fournier a eu un shoot ouvert à 3-pts, raté, ce qui a scellé le sort du match puisque Korkmaz a ajouté 2 lancers après une très longue possession où les bleus ont commis 5 fautes.

Leave a Reply