Tout à refaire pour Bryn Forbes ?

Tout à refaire pour Bryn Forbes ?

Le retour de Dejounte Murray. Le temps de jeu gagné par Derrick White la saison passée. L’expérience et le leadership précieux de Patty Mills. La volonté de Lonnie Walker IV de se faire une place après seulement 17 matchs joués pour sa saison rookie. Autant de facteurs qui pourraient pousser Bryn Forbes peut-être pas vers la sortie mais en tout cas davantage vers le banc.

« Il n’y aucune inquiétude par rapport au roster ou aux coéquipiers. Je vais simplement contrôler ce que je peux contrôler, c’est tout. Toutes les décisions qui sont prises ne sont pas les miennes, je ne contrôle pas ça. Mais ce que je peux contrôler, je vais le contrôler.

[…] Je pense que ma persévérance et ma mentalité c’est quelque chose que je me suis prouvé à moi-même maintenant. Je pense que je peux être mis dans n’importe quelle situation et faire en sorte que ça marche. » Bryn Forbes

Positionné meneur en début de saison suite à la blessure de Murray, Forbes (26 ans, 1,91m) a ensuite laissé sa place à White en switchant sur le poste 2 pour finalement signer une troisième saison NBA à 11.8 points (42.6% à 3-points), 2.9 rebonds et 2.1 passe par match en 28 minutes de moyenne et 82 rencontres disputées dont 81 en tant que titulaire.

« J’ai toujours été dans l’ombre, toute ma carrière. J’ai surpris tout le monde. J’ai travaillé dur. C’est le genre de choses qui éloigne ces pensées – la nervosité, l’anxiété – ces choses ne me touchent pas vraiment parce que c’est ce que je fais tous les jours (travailler). Donc à quoi bon être nerveux ? Je sais que je vais être performant. » Bryn Forbes

Son record en saison remonte au 11 décembre dans une victoire sur les Suns : 24 points et 11 rebonds, son premier double-double en carrière.

« Mon meilleur match en NBA. Je veux en refaire beaucoup d’autres comme ça. » Bryn Forbes

Non drafté et passé par deux universités (Cleveland State, Michigan State), Forbes continue à en vouloir toujours plus.

« Le but n’est pas de faire ‘durer le rêve’, c’est d’exceller. Je ne veux pas en rester où j’étais l’année dernière. Je ne pense jamais à conserver ce que j’ai, je veux plus. Je veux être meilleur que ce que j’étais. Je dois à nouveau faire mes preuves, à moi-même et au reste du monde. » Bryn Forbes

via The Athletic

Pour rappel, n’oubliez pas de vous inscrire à notre alerte si vous voulez aller à Los Angeles, New York ou Boston avec nous cette saison !

Voyages : Partez vivre l’expérience NBA à New York, Los Angeles et Boston avec Basket Infos

1 Comment

Leave a Reply