Deandre Ayton : “Avec Ricky Rubio, on ne sait pas quand la passe va arriver”

Deandre Ayton : “Avec Ricky Rubio, on ne sait pas quand la passe va arriver”

Alors que tous les spécialistes voient les Suns au fin fond de la conférence Ouest et les Kings lutter pour une place en playoffs, les premiers ont surpris les seconds lors de l’ouverture de la saison cette nuit. La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Californiens, avec notamment une belle performance de Buddy Hield avec 22 pions à 5/8 de loin lors de la première mi-temps. Malheureusement pour son équipe, il a ensuite ralenti la cadence pour terminer avec 28 unités, et les Kings n’ont pas réussi à terminer le travail.

“Quand votre joueur score comme ça, c’est facile de perdre la tête, mais Devin Booker n’a pas réagi de cette manière. Il s’en est tenu au système, n’a pas essayé de prendre le ballon et n’a pas fait de choses folles. C’est sa réaction qui m’a le plus impressionné.” Monty Williams, le coach des Suns.

Ce qui a permis aux Suns de sortir une grosse deuxième mi-temps et de l’emporter 124 à 95 pour offrir à Monty Williams sa première victoire en NBA depuis sa démission des Pelicans, suite au décès de sa femme en 2016.

“C’est la première fois que je fais ça sans Ingrid. C’était différent, il y avait beaucoup d’émotions, beaucoup de bonnes choses. Je remercie mes enfants d’avoir été là ce soir.” Monty Williams.

Pour répondre à Buddy Hield, les Suns ont pu compter sur leur duo d’extérieurs Ricky Rubio et Devin Booker. Les deux ont été très bons pour faire circuler le ballon. Le premier a terminé avec 11 passes et le second a cumulé 22 points et 10 passes.

“Avec Rubio, on ne sait pas quand la passe va arriver. Il faut juste que l’on continue à courir et c’est fun de courir comme ça. Il veut faire des passes.” Deandre Ayton.

“Il apporte de l’expérience des deux côtés du terrain.” Monty Williams.

Mais surtout, ils ont montré qu’ils pouvaient défendre en seconde mi-temps puisque leurs adversaires n’ont mis que 36 points, à un piteux 28% aux tirs, dans le sillage de Kelly Oubre Jr. et de son énergie contagieuse.

“Nous sommes entrés sur le terrain de la bonne façon en deuxième mi-temps, spécialement en défense. Ça a donné le ton pour le reste de la rencontre. Nous avons beaucoup de potentiel, mais ce n’était qu’un match, il faut montrer ça chaque soir.” Ricky Rubio.

“J’ai dit à nos gars que la défense en deuxième mi-temps était impressionnante. C’était plus une question d’effort que de système, et parfois c’est comme ça que ça doit se passer.” Monty Williams.

Et avec cette performance, Devin Booker, qui jure depuis deux ans qu’il ne manquera plus jamais les playoffs sans jamais réussir à tenir sa promesse, se met à rêver.

“C’est incroyable (au sujet de l’apport du banc). J’ai le sentiment que ça sera comme ça cette année, et en plus il nous manquait nos deux rookies, qui sont blessés. Mais dans cette équipe, les joueurs du banc sont aussi bons que les titulaires. On le sait donc quand le banc sera sur le terrain, on va probablement prendre l’avantage. On doit garder cette énergie, peu importe si on gagne ou si on perd. Surtout si on est derrière d’ailleurs, c’est à ce moment qu’on a le plus besoin de ses coéquipiers.” Devin Booker.

Pour l’ancien du Heat Tyler Johnson, auteur de 10 points en sortie de banc ce soir, la bonne ambiance qui règne dans le groupe a aussi permis cette performance.

“Le temps que l’on a passé ensemble paye. C’est dur à décrire, c’est une impression. Ça fait du bien de savoir que mes coéquipiers me font confiance et qu’ils savent que c’est réciproque. Comme j’ai dit, il y aura des gars différents qui vont prendre la main chaque soir. Certains comme Booker et Ayton vont être là à chaque match, mais parfois ils vont avoir besoin d’un troisième, quatrième ou cinquième joueur qui va apporter. Ce ne sera jamais le même, mais tout le monde peut marquer les victoires de son empreinte.” Tyler Johnson.

Les Suns affronteront les Nuggets pour leur prochaine rencontre vendredi.

Via USA Today et Arizona Sports.

Leave a Reply