Giannis Antetokounmpo : “Jabari Parker et moi on se livrait à ce genre de duels chaque jour à l’entrainement”

Giannis Antetokounmpo : “Jabari Parker et moi on se livrait à ce genre de duels chaque jour à l’entrainement”

Drafté en deuxième position, juste derrière Andrew Wiggins, en 2014, Jabari Parker n’a pas eu le meilleur début de carrière possible. Parfois, ce n’était pas de sa faute, l’ailier a par exemple manqué une brouette de matchs à cause de blessures, dont une assez grave au genou. Mais il n’a aussi rien fait pour améliorer sa situation, déclarant notamment ne pas être payé pour défendre. Du coup, après quatre ans à Milwaukee, les Bucks n’ont pas souhaité prolonger son contrat, et il a depuis joué pour trois équipes différentes, en moins de deux ans. Cette saison, sous le maillot des Hawks, il semble avoir enfin trouvé sa place, et réussi un gros début d’exercice (17,8 points, 6,6 rebonds et 2,1 passes décisives). Un regain de forme qu’il a confirmé cette nuit en plantant 33 points et en prenant 14 rebonds contre son ancienne équipe, pendant que Giannis Antetokounmpo livrait lui aussi une belle perf avec 30 points, 18 rebonds et la victoire en prime.

“Quand on jouait ensemble, on avait ce genre de duels chaque jour à l’entrainement. Jabari est un excellent joueur en un contre un, j’ai essayé de ne pas faire trop de fautes parce que je sais qu’il aime les provoquer. Il veut jouer en un contre un parce qu’il est très bon là-dedans.” Giannis Antetokounmpo.

Pour Parker, dont l’expérience à Milwaukee ne s’est pas terminée de la meilleure des manières, les retours dans le Wisconsin sont toujours des moments spéciaux.

“J’aime être ici, j’aime les fans. C’est comme un match à domicile pour moi parce que j’aime leur énergie, et c’est comme si je revenais dans ma seconde maison d’une certaine manière. Donc je suis excité de jouer ici.” Jabari Parker.

“Je ne pense pas qu’il y ait eu un joueur qui soit parti de Milwaukee sans aimer cette ville. C’est ce que nous essayons de faire avec les Bucks, on essaie que les gars aiment jouer pour cette ville et y habiter. Je veux que les gars aiment jouer là, pour cette équipe et avec moi. Je veux que si quelqu’un à l’opportunité de revenir, il le veuille. Qui sait ? Ça se trouve on sera à nouveau coéquipier. Et je ne pas que de Jabari. Je pense aussi à Tony Snell, Thon Maker, Christian Wood, Matthew Dellavedova, John Henson, Brandon Jennings… Tous ces gars avec qui j’ai joué. Je sais que s’ils en ont l’opportunité, ils aimeraient revenir. Beaucoup de joueurs qui ont évolué ici pendant les sept dernières années ont aimé jouer pour Milwaukee et y habiter.” Giannis Antetokounmpo.

Parker, de son côté, n’exclut pas non plus un retour dans le Wisconsin. Mais pas sûr que son jeu fit très bien avec le style de Mike Budenholzer.

Via ESPN.

Leave a Reply