Giannis Antetokounmpo : « Nous avons une telle profondeur, c’est dingue; Même sans moi et Bledsoe l’équipe pourrait gagner 50 matchs »

Giannis Antetokounmpo : « Nous avons une telle profondeur, c’est dingue; Même sans moi et Bledsoe l’équipe pourrait gagner 50 matchs »

Sans Eric Bledsoe, blessé, les Milwaukee Bucks ont facilement pris le dessus sur les Cavaliers cette nuit (125 à 108). Ils n’ont jamais été menés au score et ont pu compter sur une première mi-temps où ils ont très peu gâché pour se mettre en rythme (28/49 aux tirs, trois pertes de balle). Les hommes de Mike Budenholzer ont pris jusqu’à 28 points d’avance et Giannis Antetokounmpo n’a pas eu à se fatiguer, jouant à peine plus de 23 minutes, pour 29 points.

« La concentration de nos gars était impressionnante ce soir. Malgré le back-to-back ils ont été tranchants des deux côtés du terrain. » Mike Budenholzer

Après la rencontre, Kevin Love ne pouvait que reconnaître la supériorité de ses adversaires du soir.

« Vous pouvez essayer de vous préparer pour Giannis, et pour une équipe comme eux. Mais ils sont très longs, peuvent tirer de loin et jouer à l’intérieur. Ils sont sur une grosse série de victoires et ils jouent un des meilleurs basket de la NBA, si ce n’est le meilleur. » Kevin Love.

Les Bucks en sont en effet à 18 victoires consécutives, la deuxième plus longue de l’histoire de la franchise. Et tant que leurs adversaires continueront à les laisser jouer vite, cette série n’est pas prête de s’arrêter.

« Quand on court et que nous jouons beaucoup de possession, tout le monde se retrouve avec des tirs faciles. Ça rend le jeu amusant, et quand c’est amusant tout le monde défend également. » Giannis Antetokounmpo.

Et une grosse défense permet de provoquer des pertes de balle, 18 pour les Cavs ce soir et de se projeter en transition. En première mi-temps Milwaukee a intercepté 12 ballons.

« C’est notre identité de mettre de l’énergie en défense. Quand nous faisons ça chaque soir, nous nous donnons une chance de gagner. Nous faisons ça à haut niveau et nous devons continuer de la faire chaque soir. » Donte DiVincenzo

« Les turnovers nous tuent en ce moment. Ils sont très explosifs en contre-attaque. Il faut que l’on fasse un meilleur boulot collectivement. Ils peuvent se créer un gros écart en une minute. » John Beilein, le coach des Cavs.

Cette nuit encore une fois tout le monde a contribué avec 11 joueurs à au moins 14 minutes et 3 en sortie de banc ont inscrit au moins 11 points : Robin Lopez (16 points), Ersan Ilyasova (11) et George Hill (11).

« Nous avons une telle profondeur, c’est dingue. C’est ça la clé. Même sans Bled et sans moi, cette équipe pourrait être en playoffs. Elle pourrait gagner 50 matchs. » Giannis

« Nous avons une super équipe, de super gars. Tout le monde adhère à son rôle. Tout le monde se sacrifie. C’est ça la clé, être altruiste et faire ce qu’il faut pour gagner quand des gars sont blessés. » Khris Middleton

Les Bucks sont premiers à l’Est avec 24 victoires pour 3 défaites.

Via JS Online et ESPN.

[Dernière chance] Voyage NBA : Assistez à deux affiches de rêve à Boston !

Leave a Reply