Kevin Love a retrouvé son « frère pour la vie » et jauge les chances des Lakers : « À part la mort et les impôts, rien n’est sûr dans la vie, hein ? Mais c’est L.A., c’est LeBron »

Kevin Love a retrouvé son « frère pour la vie » et jauge les chances des Lakers : « À part la mort et les impôts, rien n’est sûr dans la vie, hein ? Mais c’est L.A., c’est LeBron »

LeBron James et Kevin Love ont joué l’un contre l’autre pour la première fois depuis le départ du premier à Los Angeles à l’été 2018. James avait manqué un match et Love deux la saison dernière en raison de blessures.

« On est comme des frères. Il y a un lien indestructible entre nous. Vous nous avez vu Tristan et moi avec lui. C’est quelque chose qu’on n’oubliera jamais, qu’on emmènera avec nous dans la tombe. C’est mon frère pour la vie, et c’est bizarre de jouer contre lui. C’était différent, parce que ça fait si longtemps et on a connu tellement de batailles ensemble. Le voir jouer avec cette équipe, c’est différent. Et même si je ne l’ai pas vu jouer avec AD j’ai quand même le sentiment qu’ils peuvent faire quelque chose de spécial.
[…] (sur les doutes au moment de l’arrivée de James aux Lakers) Tout le monde avait des doutes. À part la mort et les impôts, rien n’est sûr dans la vie, hein ? C’est cliché, mais c’est vrai. Qui sait si cela va fonctionner ? Mais c’est L.A., c’est LeBron et ils sont en mode ‘gagner maintenant’. Ils ont vraiment une chance. » Kevin Love

Sans Anthony Davis pour le 3ème match consécutif, les Lakers ont écrasé les Cavs, pourtant devant à la pause (48-47), en seconde mi-temps (81-51). James a compilé 31 points et 8 passes en plus d’être devenu le 8ème meilleur passeur de l’histoire, Love a lui signé 21 points et 11 rebonds, et Tristan Thompson, également de l’épopée de 2016, 17 points et 10 rebonds. Le pivot a d’ailleurs défendu sur James, ce qu’aucun pivot traditionnel n’avait jusque-là fait cette saison selon Frank Vogel.

« On a eu beaucoup de batailles à l’entraînement aussi. ‘Double T’ est un super défenseur, il peut défendre sur des intérieurs, des arrières. Donc j’ai simplement essayé d’être très décisif dans mes moves, de ne pas trop jouer avec le ballon et de finir parce que c’est aussi un très bon contreur. » LeBron James

« J’accepte le challenge, c’est toujours fun de jouer contre le meilleur joueur de notre génération, et l’un des meilleurs de l’histoire, donc j’adore ça. » Tristan Thompson

via ESPN

Leave a Reply