Erik Spoelstra : « Chaque fois que Kendrick Nunn tirait, on savait que ça allait rentrer »

Erik Spoelstra : « Chaque fois que Kendrick Nunn tirait, on savait que ça allait rentrer »

Non drafté il y a un an, et après une première saison pro passée loin de la NBA, Kendrick Nunn continue de faire des ravages. Le meneur du Heat vient de lâcher 33 points à 13/18 aux tirs contre les Spurs cette nuit. Pile au bon moment pour palier le mauvais match de Jimmy Butler (12 points à 4/11) et synonyme de victoire face aux Spurs (106 à 100). À la mi-temps, le meneur de 24 ans en était à 20 points, à 8/8 aux tirs.

« Il a pu se mettre dans un bon rythme. Chaque fois qu’il tirait, après son troisième tir, on savait que ça allait rentrer. » Erik Spoelstra, le coach du Heat.

« Je suis juste agressif, peu importe ce qu’il se passe. » Kendrick Nunn.

Après la rencontre, Nunn a pu soulever son deuxième trophée de meilleur rookie de la saison de la conférence Est. Mais il n’est pas rassasié.

« J’espère que je vais en décrocher d’autres. » Kendrick Nunn.

Du côté de l’autre rookie du Heat Tyler Herro, c’est moins la fête. L’arrière était absent à cause d’une contusion à un genou subie pendant un entrainement mardi.

« Si on le laisse gérer, il ira sur le terrain. Il est jeune. Donc on voulait s’assurer qu’il fasse ce qui est le mieux pour lui. Ce n’est pas une grosse blessure pour le moment, juste une contusion à un endroit. Je ne sais pas comment c’est arrivé. Pendant cet entrainement, les gars étaient matelassés de partout comme Robocop, et il trouve le moyen de se faire mal sur le seul centimètre carré qui n’était pas protégé. » Erik Spoelstra.

Nunn tourne à 15,9 points, 2,7 rebonds et 3,6 passes décisives par match cette saison, et Herro à 13,4 points, 4,4 rebonds et 2,2 passes décisives.

Via Sun Sentinel et ESPN.

[Dernière chance] Voyage NBA : Assistez à deux affiches de rêve à Boston !

Leave a Reply