Lauri Markkanen : « Je dois probablement être plus égoïste »

Lauri Markkanen : « Je dois probablement être plus égoïste »

Avec leur défaite de cette nuit contre les Sixers (100 à 89), les Bulls en sont maintenant à une petite victoire pour 17 défaites contre des équipes au bilan positif.

« Toutes les victoires sont importantes, mais nous n’en avons pas beaucoup contre des équipes en positifs. Je pense que nous avons juste gagné contre les Clippers c’est ça ? » Lauri Markkanen.

Effectivement, sauf que la bande de Doc Rivers jouait sans Kawhi Leonard, Patrick Beverley ou encore Lou Williams. Pas de quoi se vanter donc.

« On sait qu’on ne gagne pas beaucoup contre ce genre d’équipes, mais on n’en parle pas. On sait que c’est là, je pense que c’est une bonne motivation pour les joueurs pour avancer. » Lauri Markkanen.

Malheureusement pour eux, la suite de la saison ne sera pas plus facile qu’elle ne l’a été jusque là au niveau du calendrier.

« On sait que la seconde partie de saison sera plus compliquée encore que la première, donc ça va vraiment être un challenge de rester concentré et d’essayer de remporter des matchs. » Chandler Hutchison.

Pour que les Bulls remportent des matchs, il faudra que Markkanen se réveille. Le septième choix de la draft 2017 est dans sa troisième saison NBA, et pourtant il n’a jamais été aussi mauvais, affichant sa plus mauvaise moyenne aux points et aux rebonds (15 et 6,5). Cette nuit, contre les Sixers, les Bulls ont été bons jusqu’à la pause, guidés par les 12 points de l’ailier fort. Sauf qu’il n’a plus marqué dans les 24 dernières minutes, et son équipe a sombré avec lui.

« Oui, je dois probablement être plus égoïste. Je dois prendre la balle et aller aux endroits où je peux prendre 20, 25 tirs. Je suis quelqu’un qui pense d’abord à l’équipe, donc je vais faire ce dont on a besoin. Mais évidemment, le plus important est de jouer à mon avis. Je sais que je peux attaquer le cercle un peu plus souvent et avec plus d’agressivité. J’essayais d’avoir mes spots de tirs, mais j’ai le sentiment de ne pas avoir eu les opportunités. » Lauri Markkanen.

« On doit plus le mettre en confiance. C’est un peu de sa faute, et un peu de la mienne. Je veux juste qu’il soit agressif. Je pense qu’il est en train d’apprendre, de grandir. Parfois les gars vont trouver des solutions tout seuls, et parfois il faut les aider. C’est comme ça. » Jim Boylen le coach des Bulls.

Les Bulls sont dixièmes à l’Est, avec 15 victoires pour 28 défaites.

Via Chicago Sun Times.

Leave a Reply