Al Horford sur Ben Simmons : « C’est impressionnant. Il attaque le cercle et c’est : ‘bonne chance à la défense.' »

Al Horford sur Ben Simmons : « C’est impressionnant. Il attaque le cercle et c’est : ‘bonne chance à la défense.' »

Toujours privés de Joel Embiid et désormais de Josh Richardson, les Philadelphia Sixers avaient un gros défi hier soir à domicile avec la réception des Los Angeles Lakers. Mais ils ont adopté le bon état d’esprit.

« Nous n’avons pas trouvé d’excuses. Nous avons abordé la rencontre en nous disant ‘ Hey, nous allons relever le défi et faire avec.’ Cela en dit long sur ce groupe. Ils sont affamés. Ils sont prêts à jouer. Et les joueurs qui sortent du banc, ils essaient de faire de leur mieux. » Al Horford

Les Lakers ont bien entamé le match en menant 13-7 mais Philly a passé un gros run pour s’installer aux commandes de ce match avec un 23-5 dans le sillage de Tobias Harris, Matisse Thybulle et surtout Ben Simmons. Impressionnant ces derniers temps, l’Australien a encore sorti un très gros match. Il a compilé 28 points à 12/15, 10 rebonds, 8 passes et 4 interceptions et les Sixers se sont retrouvés avec pas moins de 22 points d’avance en 3ème acte.

« Par moment je me suis retrouvé à simplement l’observer et à le voir trouver des solutions, que ce soit des layups ou des passes. C’est impressionnant. Il attaque le cercle et c’est : ‘bonne chance à la défense.’ Il joue avec une énorme confiance à l’heure donc c’est super à voir. »

« A la fin de la rencontre, ils sont montés plus haut sur lui et ont commencé à défendre. Donc je l’ai fait jouer des pick & rolls en position de meneur de jeu. Je l’ai fait jouer sur beaucoup d’actions au poste haut à 45°. Puis défensivement, regardez les problèmes causés par Matisse (Thybulle) et Ben. Il a été vraiment spécial ce soir dans un match avec des joueurs très talentueux. » Brett Brown

Malgré ça les Lakers ont fini par revenir petit à petit et et à 5’21 du terme il n’y avait plus que 5 points d’écart suite à 5 points de suite inscrits par Kentavious Caldwell-Pope. Brett Brown a été obligé de demander un temps mort et dans le regroupement Al Horford a endossé son rôle de leader.

« J’ai dit aux gars de rester unis. Ils ont fait un run et nous devions répondre. A ce stade j’avais le sentiment que nous faisions un bon match, en les maintenant à distance. » Horford

C’est l’ancien Celtic qui a sonné le réveil des Sixers avec un jump shot, un tir à 3-pts et un autre shoot pour un 7-0 à lui seul qui a permis aux Sixers de répondre par un 11-0 et de compter jusqu’à 16 points d’avance pour s’éviter une fin de match délicate.

« Ce que nous avons vu c’était Al Horford. Cela ne devrait surprendre aucun d’entre vous. » Brett Brown

Via NBC Sixers

Leave a Reply