Bojan Bogdanovic : “Rudy Gobert joue à un niveau de MVP actuellement”

Bojan Bogdanovic : “Rudy Gobert joue à un niveau de MVP actuellement”

Intenable à l’heure actuelle, le Jazz avait un test de taille face à une des meilleures attaques de la ligue, les Dallas Mavericks. Et cela n’a pas très bien commencé pour les locaux, qui ont été mis à mal par l’attaque texane et ils se sont retrouvés menés de plus de 10 points. Ils sont revenus, mais ont été menés quasiment tout le match, proche à de nombreuses reprises de céder avec un duo Donovan Mitchell – Bojan Bogdanovic plutôt maladroit. Mais Rudy Gobert a fait un énorme boulot, impérial des deux côtés du terrain.

“Il nous a gardés dans le match en première mi-temps. Puis j’ai trouvé que tout le monde avait élevé son niveau en défense en seconde mi-temps et nous avons eu des gars qui ont tiré profit des opportunités pour faire des actions en défense.” Quin Snyder

“Évidemment nous n’avons pas été parfaits, mais Rudy efface beaucoup de nos erreurs. Il est toujours là pour nous.” Donovan Mitchell

Le Français a compilé 22 points à 8/8, 17 rebonds et 5 contres.

“A chaque match, il change le jeu pour nous. Il joue à un niveau de MVP actuellement. Bien plus qu’un simple niveau de défenseur de l’année.” Bojan Bogdanovic

Le Français a été clutch puisqu’il a mis Utah en tête à 62 secondes du terme sur une claquette. Puis après un gros shoot à 3-pts de Royce O’Neal il a sorti un énorme contre sur Delon Wright pour sceller le sort du match dans une énorme ambiance.

“C’était impressionnant. Je suis convaincu qu’en début de rencontre il laisse marquer des layups comme ça à la fin du match il peut les contrer. (rire) C’est un All-Star. Mitchell

“C’était énorme. C’était presque comme une atmosphère de playoffs. Mais gagner est le plus important.” Gobert

Mais Rudy a mis en avant la prestation collective de l’équipe. Un collectif qui a permis au Jazz de remporter 14 de ses 15 derniers matchs.

“Je ne peux pas faire ce que j’ai fait si Royce (O’Neale) n’avait pas mis ce shoot, car peut-être que nous aurions perdu ce match ce soir, ou alors si Joe (Ingles) n’avait pas pris un rebond. C’est un effort collectif. Nous gagnons uniquement parce que nous faisons ça ensemble.” Gobert

“Nous avons fait le boulot. Nous avons fait preuve de beaucoup de calme, nous savions ce que nous voulions faire. Nous avons fait toutes ces petites choses. Nous avons fait les écrans de retard, pris les rebonds.Nous avons fait tout ce qui était nécessaire pour gagner ce match et c’est comme ça qu’on gagne les matchs difficiles.” Mitchell

Désireux de remporter le titre, le Jazz se pose en sérieux client avec un beau collectif et d’excellentes individualités. A quelques jours du All-Star Break les hommes de Quin Snyder sont tout simplement seconds à l’Ouest avec 32 victoires et 13 défaites. Ces résultats collectifs devraient appeler des récompenses individuelles pour les leaders du Jazz Rudy Gobert et Donovan Mitchell, qui n’ont jamais connu le All-Star Game

“Gagner est la chose la plus importante pour moi. Le titre de défenseur de l’année c’est super, c’est un trophée, c’est bien pour la légende, un titre de MVP aussi. Mais au bout du compte gagner un titre et gagner te permet d’avoir tout ça, et nous gagnons parce que nous jouons bien en équipe.” Rudy Gobert

Via Desert News et Salt Lake Tribune

Leave a Reply