Nouvelle étape pour Zion Williamson : « C’était dur de regarder l’équipe depuis le banc »

Nouvelle étape pour Zion Williamson : « C’était dur de regarder l’équipe depuis le banc »

Auteur d’une jolie prestation à 21 points et 11 rebonds, Zion Williamson continue d’attirer les regards sur lui pour son début de carrière. Drafté l’été dernier en 1ère position par les Pelicans, Williamson avait été écarté des terrains avant même le début de la saison régulière pour cause d’une déchirure du ménisque.

Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne pour le rookie. Il prend à présent ses marques dans la grande ligue et tente de contribuer pour son équipe. Hier soir était d’ailleurs une soirée particulière, en effet l’ailier-fort a terminé la rencontre face aux Celtics, une première pour lui, qui était cantonné au banc sur les fins du 4e quart-temps des matchs précédents, par mesure de prudence. Ainsi, avec son double double, il a permit aux Pelicans de s’imposer 123 à 108 contre une grosse équipe de Boston qui avait d’ailleurs malmené les Pels il y a plus d’une semaine en les corrigeant par plus de 35 points d’écart.

« J’étais très anxieux, mais c’était dur de regarder l’équipe depuis le banc dans le quatrième quart-temps des deux derniers matchs. » A déclaré Williamson. « Mais c’était bien d’être enfin sur le terrain, et c’était bien de remporter mon premier match. »

Après la rencontre, son coach, Alvin Gentry a eu quelques mots concernant son joueur et son état de santé qui semble visiblement bon.

« Je pense qu’il va bien. » A expliqué Gentry. « Il y a évidemment d’énormes progrès à faire. Vous savez, il a joué trois matchs en NBA jusqu’à présent, et ce qu’il a fait, il l’a fait avec du talent brut. Il va comprendre ce que nous essayons de faire, comment jouer dans un certain espace et comment nous pouvons lui donner le ballon et ce genre de choses. Son apport est forcément le bienvenu. Ce sera un gars sur qui on peut compter pour finir les rencontres. »

Un autre joueur des Pelicans a su sortir son épingle du jeu et c’est Lonzo Ball. En effet, le meneur de jeu a terminé la rencontre avec 15 passes décisives, un record en carrière pour le joueur qui a été encensé par Brandon Ingram.

« S’il y a quelqu’un qui se démarque, c’est Lonzo. » A déclaré Ingram. « Lonzo a un rôle important pour diriger notre attaque et être le chef de file pour que tout le monde ait le ballon. Tout le monde s’est bien adapté. Il aide notre défense et notre attaque quand il saisit le rebond, remonte la balle et trouve le joueur démarqué. »

Même si la victoire reste belle, avec les tragiques événements survenus hier concernant le décès de Kobe Bryant, l’équipe de La Nouvelle-Orléans n’avait pas forcément la tête au basket et on peut les comprendre.

« Tout le monde ici est affecté d’une manière ou d’une autre. C’est juste très dur. » A déclaré Gentry. « Normalement, vous seriez très excité par une victoire comme celle-ci. Vous savez, vous avez battu une très bonne équipe de basket et une équipe qui vous a battu de 35 points il y a une semaine et demie. Mais la joie n’était pas vraiment présente. Elle n’était pas vraiment présente. Je ne sais pas comment vous êtes censé gérer ça. La première chose à laquelle j’ai pensé quand j’ai franchi les portes, c’est lui et sa fille. »

Leave a Reply