Vince Carter : « Il m’a enlacé et ma dit ‘Je t’aime frère, on se revoit bientôt' »

Vince Carter : « Il m’a enlacé et ma dit ‘Je t’aime frère, on se revoit bientôt' »

À peine quelques heures, voire quelques minutes après la confirmation du décès de Kobe Bryant, les joueurs NBA ont dû aller disputer un match et pour Vince Carter, comme sans doute beaucoup d’autres, ça a été un véritable calvaire. Alors que cette journée devait être joyeuse pour ses 43 ans, on l’a vu en larme lors de l’hymne national.

« Je n’étais pas prêt pour ça. La dernière fois que j’avais pleuré, c’était pour un décès dans ma famille, mais il faisait partie de la famille. » Vince

Il a eu vent de la tragique nouvelle après la brève séance vidéo de l’équipe

« J’étais là ‘j’entends ce que tu dis’, mais j’essayais de réaliser. Le coach a passé une petite vidéo, c’est là que j’ai réalisé. J’étais là ‘Mais qu’est-ce qui se passe putain ?’ Ca été un moment émouvant. Mon ami n’est plus là et sa fille était avec lui. » Vince

Kobe et Vince se connaissaient de longue date puisqu’en 1994 ils avaient été coéquipiers en AAU à Paterson dans le New Jersey

« Notre équipe AAU c’était déloyal. » Vince

Il avait déjà décelé quelque chose de spécial chez Kobe

« Lors d’un de nos tournois, il était sorti du banc, mais il suscitait l’attention. Et cela se voyait, il voulait déjà être le meilleur. » Vince

Ils ont ensuite été surtout adversaires, féroces compétiteurs pendant les matchs. Amis après.

« Durant notre carrière, vous pouvez voir des photos où nous parlons et où nous sourions. Puis d’autres où nous sommes nez à nez, ou nous pointant du doigt. C’est comme ça que nous jouions. Il faut tout donner. Il voulait relever le défi, il voulait te défier et si tu n’étais pas prêt, il te ridiculisait. Sa motivation. Sa mentalité. Sa volonté de gagner. J’ai apprécié batailler face à lui, même quand je le détestais » Vince

Les deux s’étaient vus la dernière fois le 21 décembre. Kobe et Gianna étaient venus voir un match entre les Nets et les Hawks à Brooklyn.

« Il m’a enlacé et ma dit ‘Je t’aime frère, on se revoit bientôt.' » Vince

La plus belle bataille entre les deux c’était en 2000 lorsque Vince Carter avait signé 31 points et 12 rebonds avec les Raptors alors que Kobe plantait 40 points pour une victoire des Lakers. A l’époque Trae Young avait 2 ans.

« Je connais quelques joueurs qui ont joué contre lui et cela nous touche tout particulièrement. Mais c’était intéressant de voir l’effet que cela a eu sur certaines personnes qui étaient à peine nées quand il était en NBA. C’est un héros pour un grand nombre d’entre eux. » Vince

Via The Athletic

Leave a Reply