Du jamais vu en NBA depuis 1963 lors du match Rockets – Mavericks ! Porzingis : « C’est dingue »

Du jamais vu en NBA depuis 1963 lors du match Rockets – Mavericks ! Porzingis : « C’est dingue »

Clint Capela out (pied), Mike D’Antoni a aligné un cinq original contre les Mavericks vendredi soir. Son équipe est même devenue la première en NBA depuis le 31 janvier 1963 (New York Knicks vs Chicago Zephyrs) à jouer un match entier sans aucun joueur listé à plus d’1,98 m. Tyson Chandler et Isaiah Hartenstein, tous les deux 7-footers, étaient pourtant disponibles.

« On est à 2-0 avec ce cinq (en référence à la victoire contre le Jazz lundi). » Mike D’Antoni

James Harden a signé 35 points dont 14 dans le dernier quart, 16 rebonds et 6 passes Russell Westbrook 32 points, 6 rebonds et 9 passes et Houston l’a emporté 128-121 malgré un déficit 51-37 au rebond.

« Quand on attaque le cercle, c’est assez dévastateur, donc nos adversaires vont devoir bien nous battre à l’intérieur avant que l’on change ça. On va chercher les layups et les fautes, c’est ce que nous permet ce lineup. Si on joue dur et qu’on est attentif aux détails, ça fonctionnera. » Mike D’Antoni

« Je peux aller chercher mes spots et obtenir ce que je veux contre n’importe quel défenseur. S’ils viennent en aide, je peux ressortir, faire les bonnes lectures. Si c’est du 1 contre 1, je peux aller où je veux. Personne ne peut rien faire. » Russell Westbrook

Kristaps Porzingis a terminé à 35 points à 12/20 mais n’a tenté que 4 tirs à 3-points, bien en-dessous de sa moyenne.

« C’est un challenge, il faut jouer dur, physique, t’appuyer sur tes coéquipiers. » James Harden

« C’est dingue. C’est la NBA d’aujourd’hui, beaucoup de mismatchs, d’écartement du jeu. Ils jouent comme ça. Tout le monde est ouvert, James Harden ou Westbrook créent quelque chose, et ils ressortent la balle. Ils sont bons dans ce qu’ils font. » Kristaps Porzingis

Pivot titulaire de ce cinq composé d’Harden (qui a fait l’entre-deux face à Porzingis), Westbrook, Eric Gordon et Danuel House Jr., P.J. Tucker n’a pris qu’un rebond sur le match.

via ESPN

Leave a Reply