D’Angelo Russell sur les rumeurs : “Ça ne m’empêche pas de dormir”

D’Angelo Russell sur les rumeurs : “Ça ne m’empêche pas de dormir”

Hier soir lors de la rencontre entre Wizards et Warriors, un joueur manquait à l’appel. Il s’agissait de d’Angelo Russell. Le meneur de jeu souffrait d’une contusion au genou et a été mis au repos par le staff de Golden State. Si certains y voient de la prévention, d’autres y voient des préparatifs en vue de la trade deadline de jeudi. Il est vrai que Russell attise la convoitise de plusieurs équipes et ce depuis l’été dernier. Alors, Russell fera-t-il ses valises ?

Pour le joueur, faire partie des rumeurs est devenu monnaie courante et il ne s’en inquiète pas plus que ça.

« Bien sûr que oui. » A répondu Russell. « J’ai déjà vécu toute cette merde. J’ai été dans tout ça mon frère. »

Russell a déjà été échangé auparavant, mais c’est arrivé pendant la post-season. Les Lakers l’avaient expédié à Brooklyn juste avant la draft 2017. Mais ce genre de trade hors saison sont bien différents pour les joueurs. Ils ne sont pas concentrés sur la saison régulière, ils sont loin du business de la NBA et en cas de transfert, peuvent encaisser le choc en privé.

C’est différent pendant la saison, car vous êtes au quotidien avec votre franchise, ses dirigeants, vos coéquipiers et la presse qui suit vos moindres faits et gestes. Russell lui a déjà pu goûter à tout ça puisqu’il faisait déjà partie des rumeurs de mi-saison pendant son passage aux Lakers ainsi qu’aux Nets. C’est donc normal pour lui de vivre cela.

« Quand j’ai été recruté, j’étais déjà dans les rumeurs. » A déclaré Russell. « J’ai tout vécu. Je ne vais pas vous mentir. Toutes les rumeurs auxquelles vous pouvez penser, j’en faisais partie. Je l’ai encore vu ces deux derniers jours. Je ne peux pas y échapper. Tu sors, tu le vois. Tu regardes la télévision, tu en entends parler. Tu parles aux médias, ils te posent des questions à ce sujet. Je ne peux pas m’en défaire. Mais c’est comme ça que ça marche. »

Les Warriors qui sortent de deux victoires consécutives contre les Cavs et les Wizards à l’extérieur n’ont rien à jouer cette saison avec les blessures à répétitions du début de saison. Cela se voit et notamment par l’échange avec Dallas impliquant un départ de Willie Cauley-Stein. Ce move dénote d’un état d’esprit différent pour Bob Myers. En effet, le GM de Golden State a effectué son premier trade de mi-saison depuis 5 ans.

« Ça touche tout le monde. » A déclaré Kerr. « Ce n’est pas drôle que votre nom soit mentionné dans les rumeurs de trade. C’est une sorte de choc quand on lit ça sur soi et ça peut aussi vous perturber. »

Russell quant à lui fait une très bonne saison en ayant l’air de ne pas être dérangé par tout ce remue-ménage médiatique. Quand il est arrivé aux Warriors cet été en sachant pertinemment qu’il y avait Steph Curry et Klay Thompson, il a surtout signé pour un projet sportif plus qu’intéressant.

« Les rumeurs me dérangent plus quand on est loin de la deadline. » A déclaré Russell. « Mais quand nous sommes plus proches de cette date fatidique, c’est plus simple. J’attends juste un appel téléphonique et qu’on me fasse savoir où je vais. »

D-Lo semble prêt pour ces prochains jours qui promettent d’être assez fous tant on connaît la valeur du joueur.

« Je suis prêt pour la guerre. » A déclaré Russell. « Allons la chercher. Je suis prêt pour la guerre. Je n’ai pas de sentiments envers elle. Je suis juste prêt pour tout ce qui arrivera. »

Quoi qu’il en soit, Russell aimerait bien se poser enfin dans une équipe et regarder sur le long terme lui qui en est déjà à sa troisième franchise en 5 années. Il explique donc qu’apparaître dans les rumeurs est une habitude depuis le temps et que cela ne l’impacte plus. En revanche, il souhaite vraiment trouver son chez lui.

“Je ne sais pas.” a déclaré Russell. “Je ne sais vraiment pas. Ca ne m’empêche pas de dormir. Je veux juste être quelque part où je serais chez moi et je pourrais défaire mes valises et rester sur le long terme, mais je suis tellement habitué avec le fait de pouvoir bouger à tout moment que c’est comme ça. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez contrôler, donc si ça arrive, vous allez le découvrir comme tout le monde par les réseaux sociaux ou par mon agent qui m’appelle.”

En attendant, D’Angelo a déjà déclaré plus tôt dans la saison son désir de rester avec les Warriors, pour faire en sorte que cela fonctionne avec un noyau composé de Curry, Thompson Green et lui-même. Il pense honnêtement que ce quatuor pourrait poser de gros problèmes à de nombreuses grosses écuries de la NBA l’an prochain. Restera restera pas, le feuilleton Russell risque de perdurer jusqu’à cet été si aucun marché n’est conclu avant vendredi.

Leave a Reply