Steve Kerr : “La complémentarité de D’Angelo Russell dans notre équipe était questionnable quand on l’a signé”

Steve Kerr : “La complémentarité de D’Angelo Russell dans notre équipe était questionnable quand on l’a signé”

L’expérience D’Angelo Russell à Golden State n’aura finalement duré que quelques mois, puisque le meneur a été échangé lors de la trade deadline. Direction Minnesota, contre Andrew Wiggins. Et maintenant que le meneur est parti, Steve Kerr peut enfin admettre ce que beaucoup de personnes savaient déjà : le fit de Russell à Golden State était loin d’être évident.

“Pour être honnête, la complémentarité était questionnable quand on l’a signé. Personne n’a remis ça en question. Quand vous avez déjà Stephen Curry et Klay Thompson et que vous ajoutez un meneur qui porte beaucoup la balle, c’est normal de se poser des questions sur la complémentarité. C’est une des raisons pour laquelle il y a eu des rumeurs de trade avant même le début de la saison. Et je pense que D’Angelo savait ça quand il a signé le contrat qui le liait avec nous, tout comme notre organisation. On a eu 50 matchs pour voir ce que ça donnait, comment il était complémentaire avec Curry, mais ça a un peu tout cassé quand il s’est blessé. On a quand même pu se faire une idée de ce que ça allait donner et je pense qu’Andrew Wiggins fit plus pour nous. Je dirai même que pour les deux équipes, ça a plus de sens. Je suis heureux pour D’Angelo, je pense que sa situation sera excellente à Minnesota. Pareil pour Omari Spellman, ils tirent beaucoup de trois points et vont pouvoir bien utiliser son profil de stretch 5. Jacob Evans aura lui une chance de jouer et de réussir.” Steve Kerr.

Le problème, c’est que Wiggins n’a pour l’instant pas montré grand-chose malgré son statut de premier choix de draft. Mais Kerr est persuadé que l’ailier pourra plus s’exprimer à Golden State.

“Je pense que pour beaucoup de joueurs, c’est avant tout une question de fit. Certains gars vont réussir à s’intégrer, peu importe ce qu’il se passe. Les meilleurs joueurs peuvent aller dans n’importe quelle équipe est s’intégrer. Mais pour la grosse majorité, c’est le fit qui fait tout. On a l’impression qu’il est très bon pour Andrew Wiggins ici. On a un trou à ce poste, on a perdu Kevin Durant, Andrew Iguodala, Shaun Livingston sur les ailes l’année dernière, et Klay Thompson est absent toute la saison. Donc il y a un poste qui l’attend. Il va jouer aux côtés de trois All-Stars (Draymond Green, Steph et Klay), des gars avec qui il va vraiment aimer partager la gonfle. Et il va jouer avec un groupe de gars qui savent comment gagner. Il a 24 ans, il est encore très jeune donc je pense que pour lui, être aux côtés de gars qui ont tout vécu en NBA et qui peuvent l’aider, c’est que du positif. Mais il y a beaucoup de boulot, c’est sûr.” Steve Kerr.

À voir si l’ailier sera disponible pour la rencontre contre les Lakers, le 8 février.

“Il arrive vendredi soir, mais il y a certaines choses que lui et tous les joueurs impliqués dans le trade doivent faire. Par exemple les tests physiques. Je lui ai parlé hier, et il est très excité d’être ici. On garde la porte ouverte, on ne sait pas encore s’il va jouer ou pas.” Steve Kerr.

Du côté du front office, si ce trade était l’occasion de ramener un joueur qui fit à priori plus que D’Angelo Russell dans l’équipe, on a aussi saisi l’occasion de passer sous la luxury tax, et donc de réinitialiser la repeater tax (plus une équipe passe de saisons consécutives dans la luxury tax, plus elle va payer cher à cause de cette repeater tax).

“Heureusement pour moi, je travaille pour des propriétaires qui ont plus dépensé que n’importe qui lors des dernières années. Beaucoup de propriétaires demandent à ce que leur front office n’aille pas dans la luxury tax, ou dans la repeater tax.” Mais Joe Lacob (le propriétaire ndlr) est tellement compétitif… Il ne voit pas les choses comme ça. En même temps, vu où nous en sommes, payer la tax n’avait pas beaucoup de sens. Et cette décision était basée sur le basket et les finances.” Bob Myers, le General Manager des Warriors.

Via Yahoo Sports et ESPN.

[Grosse Interview] Sekou Doumbouya : « J’avais le seum ! »

Leave a Reply