Une victoire à point nommé pour les Spurs à OKC

Une victoire à point nommé pour les Spurs à OKC

Enfin un succès pour les Spurs sur le rodeo trip qui va leur permettre d’aborder le break du All-Star Game sur une note positive. Ils l’emportent chez un concurrent direct, le Thunder, 114 à 106. Avec 23 victoires et 31 défaites, ils restent dans la course aux playoffs, même s’ils sont encore à 4.5 matchs des Grizzlies. Ce succès met fin à une série de 5 revers.

En l’absence de DeMar DeRozan, San Antonio a été mené par un excellent quatuor LaMArcus Aldridge (25 points à 9/20, 14 rebonds), Dejounte Murray (25 points à 9/12 et 9 rebonds), Patty Mills (20 points à 7/13 don 3/8 à 3-pts) et Derrick White (17 points à 6/9, 4 rebonds et 8 passes). En back-to-back après une défaite difficile à encaisser face à Denver dans un match où ils menaient de 23 points, cette fois ils ont tenu tout le match, aux commandes la majeure partie du temps, malgré un 7/25 de loin, mais avec 48.8% aux tirs, un 25/27 aux lancers et 11 ballons perdus. En face OKC est moins adroit, à l’image du 4/16 de Danilo Gallinari ou du 5/13 de Dennis Schröder. Chris Paul sort un très gros match avec 31 points à 12/18 dont 5/9 à 3-pts, ce qui a longtemps permis d’entretenir l’espoir pour OKC, bien aidé par les 17 points à 6/111 de Shai Gilgeous-Alexander.

San Antonio a pris les commandes en fin de premier quart, profitant d’un énorme passage à vite d’OKC, qui est resté sans le moindre point pendant 6’01 pour terminer le quart. Mais cette avance de 10 points, les Texans ne l’ont tenue qu’un peu plus d’un quart. Devant encore 49-41 à la pause, ils ont vu les locaux recoller au retour des vestiaires. OKC est en effet revenu à 1 point à de nombreuses reprises, mais n’a jamais pu passer devant. A chaque fois San Antonio a répondu et alors qu’Hamidou Diallo égalisait enfin sur la première possession de la seconde mi-temps, les hommes de Gregg Popovich ont mis le coup de reins nécessaire. Aldridge a initié le run décisif avec un shoot qui a mis San Antonio en tête et avec un tir à 3-pts Forbes a conclu ce 8-0 qui a mis les visiteurs en tête 88-79. L’écart est passé au-delà des 10 unités et San Antonio a tenu jusqu’au bout grâce à ses lancers.

Leave a Reply