Malcolm Brogdon : “Ce soir, je me suis senti moi-même”

Malcolm Brogdon : “Ce soir, je me suis senti moi-même”

Incapables de gagner depuis six matchs, les Pacers étaient dans le doute. Mais ils ont pu profiter de la venue des Milwaukee Bucks, privés de Giannis Antetokounmpo, pour se remettre sur les rails juste avant le All-Star Break en s’imposant 118 à 111.

“On était nerveux, on voulait jouer ce match. On était fatigué de perdre. Quand on a réussi à faire des stops, on a pu pousser la balle en contre-attaque et avoir les espaces qu’on voulait.” Doug McDermott.

Mais les Pacers ont malgré tout eu chaud une fois de plus, puisqu’ils ont mené de 25 points, avant de voir les Bucks revenir dans la partie. Il a fallu un gros Malcolm Brogdon dans le dernier acte (10 points et 5 passes dans le dernier quart, 17 points, 5 rebonds et 13 passes au total), pour repousser les joueurs de Mike Budenholzer.

“Mes coéquipiers se reposent sur moi et sur les cinq derniers matchs, je n’ai pas fait mon boulot pour calmer les gars et finir le boulot. Mais ce soir, je me suis senti moi-même et mes coéquipiers m’ont fait confiance. En première mi-temps, j’ai essayé de sacrifier tirs, de garder tout le monde impliqué, que tout le monde soit chaud. Je voulais stabiliser le match.” Malcolm Brogdon.

“Il faut que l’on soit régulier sur 48 minutes. Depuis quelque temps, souvent en fin de rencontre, on a du mal à exécuter, que ce soit en défense ou en attaque.” Nate McMillan.

Les Pacers ont aussi pu compter sur un grand, un très grand TJ Warren. L’ailier a marqué 35 points à 16/19 aux tirs, en plus de 7 rebonds et 4 interceptions. De quoi mettre ses coéquipiers à l’abri. Surtout que, si tout le monde sait que Warren est un gros scoreur, il n’a jamais vraiment été réputé pour sa défense. Mais cette nuit, il est parvenu à limiter Khris Middleton à 17 points à 6/17 aux tirs.

“Je vois un gars qui joue très bien des deux côtés du terrain.” Jeremy Lamb.

“Middleton est un super joueur. Je vais le regarder jouer au All-Star Game.” TJ Warren.

De son côté, Victor Oladipo a réussi son meilleur match depuis son retour de blessure, avec 13 points à 5/7 aux tirs. Nate McMillan va se servir du All-Star Break pour essayer de voir comment faire pour l’utiliser de la meilleure façon possible.

“On a déjà fait un ajustement en le mettant titulaire. On va voir comment il joue, comment il se sent et on prendra la décision si on doit ajuster son rôle. Il a été absent plus d’un an, on ne peut pas s’attendre à ce qu’il retrouve son niveau en deux semaines.” Nate McMillan.

L’arrière a également pris soin de passer la balle, notamment à Myles Turner pour sortir les intérieurs adverses de a peinture.

“Si un gars est ouvert 100 fois, il va lui passer 100 fois la balle. Quand la balle bouge bien que les gars jouent à un bon rythme, alors on peut prendre de bons tirs rapides et rendre la défense adverse inefficace. C’est dur de défendre dans ce cas.” Nate McMillan.

Via IndyStar, indystar et ESPN.

Leave a Reply