A week in College Basketball : Louisville en perdition, Markus Howard historique et c’est toujours le chaos dans la Big East !

A week in College Basketball : Louisville en perdition, Markus Howard historique et c’est toujours le chaos dans la Big East !

Comme chaque dimanche, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campusretour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Qui dit nouvelle semaine de College Basketball, dit nouvel épisode de “a week in College Basketball”. Cette semaine fut une nouvelle fois palpitante, avec des surprises au programme et des matchs dantesques, avec des gros chocs. Résumé de cette semaine pour les membres du top 25.

On commence avec un petit choc dans l’ACC pour débuter cette semaine, opposant #7 Duke et #8 Florida State. Comme prévu, ce fut une belle rencontre, disputée pendant 40 minutes, et Duke qui s’impose en patron chez lui sur le score de 70 à 65. Vernon Carey Jr (10 points, 10 rebonds) affiche un double-double en moins de 20 minutes. Florida State a abusé des tirs à trois points, avec une réussite proche du néant (3/18),alors que pour une fois, Duke s’en sort dans ce domaine (7/17). Un succès important pour les Blue Devils.

#1 Baylor assume toujours son statut de meilleure équipe actuellement de notre championnat, sans pour autant briller. Certes, une nouvelle victoire, contre Texas (52-45), mais quelle purge. J’ai arrêté de regarder le match à la pause… 22 à 16, en 20 minutes, avec un niveau de jeu tellement soporifique. Mais voilà, le plus important reste la victoire et les Bears en obtiennent une nouvelle, la 22ème de la saison. Enfin, #24 Texas Tech a déroulé contre TCU (88-42), limitant l’adversaire à 15 paniers inscrits dans le jeu (en 64 tentative, je vous laisse faire le calcul…).

Mardi, match piège pour #4 sans Diego State contre New Mexico… Non, on rigole, SDSU continue son parcours parfait avec un nouveau succès, sur le score de 82 à 59, avec un double-double de Matt Mitchell (22 points, 12 rebonds) et un Malachi Flynn (15 points, 8 rebonds, 4 interceptions, 3 passes) qui noircit la feuille de match. Même physionomie pour #25 LSU contre Missouri, mais avec un peu plus de difficulté toutefois, avec une victoire étriquée (82-78).

Énorme choc dans l’A-10 entre #6 Dayton et son concurrent direct, qui flirte avec le top 25, Rhode Island. On pensait ces derniers capables de battre la bande à Obi Toppin… Ce dernier plante 22 points et prend 10 rebonds, avec un début de match canon (49 points inscrits sur le premier acte) et une maîtrise totale ensuite, pour s’imposer facilement sur le score de 81 à 67. Oui, Dayton est un candidat crédible pour le Final Four.

#9 Maryland peut remercier Jalen Smith (16 points, 13 rebonds), qui en plus de son bon match, sort l’action défensive décisive pour battre Nebraska (72-70). On n’était pas loin de l’upset… #12 Kentucky aussi a eu toutes les peines du monde à battre Vanderbilt (78-64), mais heureusement Tyrese Maxey (25 points) a répondu présent. Purdue, la sensation de la semaine dernière, n’a pas réitéré sa performance en perdant sa rencontre contre #13 Penn State (88-76).  Preuve que Purdue ne sera pas un cadeau lors tournoi de conférence cette saison encore…

Terminons cette soirée par un upset, car il en faut un petit peu quand même. Il intervient dans la Big Ten, avec Michigan State qui s’impose d’un point sur le parquet de #22 Illinois (70-69). Mais que de frayeur lors du second acte pour les Spartans, qui avaient pourtant le match en mains (+17 à la pause)… Une victoire qui permet au programme de passer devant leur adversaire du soir, avec en ligne de mire un retour dans le top 25 lundi ?

Mercredi était la soirée la plus hype de la semaine, hors le samedi. En effet, nous avons eu un double-header de folie, dans la Big East. Dans la première rencontre, #15 Villanova résiste à un Markus Howard (24 points) encore en feu, qui est devenu le meilleur marqueur de l’histoire de la conférence dans cette rencontre. Mais #16 Marquette s’incline d’un petit point, 72-71, qui relance les Wildcats.

Surtout que le patron, #10 Seton Hall, a perdu ! Oui, deuxième défaite dans la conférence pour les Pirates, qui se font surprendront chez-eux contre #23 Creighton (87-82). Quel match, quelle intensité, bien propre à la conférence !

Autre choc, cette fois-ci dans la Big 12, avec #14 West Virginia qui recevait #3 Kansas. Un match défensif, rugueux qui se solde par une victoire des Jayhawks (58-49), avec 15 points de Devon Dotson. #11 Auburn a eu du mal, comme prévisible, contre Alabama. Le Crimson Tide pousse les Tigers en prolongation, mais s’incline ensuite sur le score de 95 à 91. Austin Wiley a été un partisan majeur dans ce succès, avec 18 points et 17 rebonds.

#20 Houston s’est fait peur contre USF (62-58), mais heureusement, Quentin Grimes (22 points, 6 rebonds et 5 passes) a enfilé sa cape de superhéros. Ce fut chaud aussi pour #19 Butler, qui s’impose au forceps contre Xavier (66-61) malgré une prestation offensive bien loin des standards du programme.

Et puis, la sensation, avec #5 Louisville qui se fait upset par Georgia Tech (64-58). Match catastrophique pour Jordan Nwora, le leader des Cards, qui termine avec 2 points et 4 pertes de balles, avec un temps de jeu assez limité. Défensivement à la rue, offensivement en difficulté, Louisville ne peut rien faire avec son leader dans un tel match…

Jeudi, nous avons la confirmation que #21 Iowa était vraiment une équipe inconstante, capable du meilleur comme du pire semaine après semaine. Une défaite à Indiana, qui certes est toujours difficile à jouer chez eux, sur le score de 89 à 77. Luka Garza était bien trop seul, lui qui compile 38 points, 8 rebonds et 4 contres.

Petit choc au sommet dans la Pac-12, entre deux représentants du top 25, avec #17 Oregon qui recevait #16 Colorado. Victoire finale des Ducks (68-60) avec une telle partition lors du second acte, une telle maîtrise sur les deux côtés du parquet. Encourageant pour la suite. Les deux programmes affichent désormais le même bilan dans la conférence.

Après un vendredi plutôt calme, avec aucun représentant du top25 sur les parquets, place au feu d’artifice du samedi !

On commence avec une confrontation attendue entre #1 Baylor et l’un de ses concurrents directs dans la Big 12, #14 West Virginia. Malheureusement, le match ne fut pas aussi serré et les Bears s’imposent sans trembler sur le score de 70 à 59. Parcours parfait dans la conférence, alors que West Virginia affiche désormais un bilan de six victoires pour autant de défaites, et exit le top 25 !

On reste dans la Big 12 avec #3 Kansas qui recevait une accrocheuse (sur le papier) équipe d’Oklahoma. Mais belle prestation défensive des Jayhwaks, qui ont limité Kristian Doolittle à un 8/20 au tir, malgré ses 27 points, tout comme le 4/14 d’Austin Reaves. Victoire finale de Kansas sur le score de 87 à 70, avec une prestation défensive de haute volée et une attaque productive, ensemble. Le Kansas que l’on aime, mais que l’on voit que très rarement…

#6 Dayton n’a pas forcé son talent pour battre UMass (71-63) avec son duo vedette en forme, mais sans plus non plus. Obi Toppin affiche 19 points et 7 rebonds, alors que Jalen Crutcher termine avec 17 points. Même physionomie pour #7 Duke, qui retrouve son Basketball flashy et productif, en étrillant Notre Dame (94-60). Tre Jones noircit la feuille de marque, avec 19 points, 7 rebonds et 6 passes. 10 tirs inscrits à longue distance, sur 22 tentatives, cela change le visage d’une équipe.

Ce fut un peu plus délicat pour #8 Florida State et #12 Kentucky. FSU s’en sort au métier face à Syracuse (80-77), mais que ce fut brouillon, notamment défensivement… Florida State n’ira pas bien loin en mars avec une telle partition. Pour Kentucky, ce fut une victoire au forceps, après un premier acte assez mitigé. Il faut dire qu’Ole Miss a joué pleinement sa chance, avec une défense très agressive (trop parfois ?), poussant les joueurs de John Calipari dans leurs derniers retranchements. Mais au final, le money time est maîtrisé, victoire des Wildcats de cinq points, 67 à 62.

Lamar Stevens est un prospect à surveiller pour la prochaine draft, en possible steal du deuxième tour. Le leader de #13 Penn State porte encore une fois son équipe vers le succès, avec 23 points et 7 rebonds, face à Northwestern (77-61). Petit test pour #2 Gonzaga contre Pepperdine, avec un match beaucoup plus difficile que prévu et une victoire sur le score de 89 à 77. Pas de Killian Tillie, mais un Joel Ayayi toujours aussi complet (11 points, 6 rebonds, 4 passes et 2 interceptions). Fillip Petrusev continue son chantier dans les raquettes de la West Coast Conference en compilant 27 points et 12 rebonds.

Il est bien loin le temps où on était en train de trash talk #9 Maryland à l’extérieur. Le programme nous fait mentir, une nouvelle fois, en allant battre Michigan State sur le score de 67 à 60. Petit coup d’arrêt pour MSU, mais qui sera toujours là pour jouer le top 3 en fin de saison régulière et faire des éclats lors du tournoi de conférence, assurément. Joli double-double de Tyler Bey (21 points, 15 rebonds) dans la victoire facile de #20 Colorado sur Oregon State (69-47). Terminons la soirée avec la victoire là aussi sans trembler de #23 Creighton sur DePaul (93-64), avec un programme qui fait une énorme opération dans la Big East…

Car oui, nous avons eu énormément de surprises en ce samedi soir ! Vous êtes bien en College Basketball quand même, la monotonie, on ne connaît pas.

On commence avec la Big East et une grosse sensation, la victoire de Georgetown sur le parquet de #19 Butler (73-66), sans son leader Mac McClung et son intérieur dominant Omer Yurtseven ! Quelle performance des Hoyas, face à une équipe antipathique des Bulldogs, qui fait peur à voir… Vraiment déçu du programme.

Puis, deuxième revers cette semaine pour le patron #10 Seton Hall, qui s’incline à Providence (74-71) avec un match de mammouth d’Alpha Diallo, qui inscrit 35 points et prend 10 rebonds. Les deux premières défaites en conférence cette semaine pour les coéquipiers de Myles Powell, oui, la Big East est un marathon éreintant.

Cela risque de bouger dans l’AAC ! En effet, le leader #20 Houston lâche son troisième match dans la conférence, contre SMU (73-72, après OT). Les Mustangs reviennent à deux petites victoires de leur adversaire du soir et qui relance aussi des programmes comme Wichita State et Memphis.

Choc d’outsider dans la Big Ten, avec Rutgers qui recevait #22 Illinois. Ron Harper Jr (27 points, 6 rebonds) était en mission en ce samedi et Rutgers upset Illinois (72-57) ! Les deux programmes affichent maintenant le même bilan, et flirtent avec le top 3. Upset un peu plus étonnant, celui d’Oklahoma State contre #24 Texas Tech. OSU, dans le dur contre les petites et moyennes équipes, mais qui se subliment contre les cadors (on se souvient la semaine dernière cette toute petite défaite contre #1 Baylor) et fait chuter TTU (73-70) !

On passe à la future équipe flop de la semaine (spoiler), #5 Louisville, pathétique une nouvelle fois contre Clemson. Défaite sur le score de 77 à 62. On en reparle un peu plus tard.

On termine ce samedi soir avec un petit tour dans la SEC et une affiche historique, un rivalry chaud bouillant en NCAA, entre #25 LSU et Alabama. Cette rivalité est même en College Basketball, avec à chaque fois des matchs intenses et assez fous. Preuve en est avec Bama qui va upset les Tigers (88-82) après une démonstration de force lors du premier acte. On ne parle pas beaucoup de Kira Lewis Jr (27 points), mais quel prospect !

Enfin, deuxième défaite cette saison pour #11 Auburn, qui s’incline sur le parquet de Mizzou (85-73). Pas si serein le programme puis quelque temps, avec des victoires étriquées…Le début de la fin de la hype pour les Tigers ?

 

Équipe top : Creighton Blue Jays (20 victoires – 6 défaites).

La Big East est la conférence la plus dure et homogène du pays, ceci est un fait.

Du coup, les matchs de conférence sont incroyables et nous offrent des scénarios de dingues chaque semaine. Seton Hall, intouchable jusqu’à cette semaine, vient de perdre deux matchs, relançant la course pour le titre de saison régulière. Outre Villanova, le grand gagnant c’est bien #23 Creighton, qui revient à une victoire des Pirates, avec notamment une victoire directe cette semaine.

Creighton, c’est avant tout un collectif bien huilé. Contre Seton Hall, seulement deux joueurs sont sortis du banc, dont un qui plante 18 points… Avec trois autres joueurs du cinq majeur qui affichent ce même nombre de points inscrits. Oui, quatre joueurs à 18 points (et l’intérieur titulaire qui est à 11), les options offensives sont si nombreuses pour le coaching staff…

Oui, Creighton est une équipe capable de faire trembler quelques cadors en mars. Il faudra juste défendre un petit peu, seul point noir de l’équipe. Mais offensivement, quel régal !

 

Équipe flop : Louisville Cardinals (21 victoires – 5 défaites).

Louisville est en difficulté en ce moment, avec un niveau de jeu très pauvre et des joueurs pas si concernés que ça. On pense forcément à son leader, Jordan Nwora, catastrophique offensivement et qui ne défendait pas contre Georgia Tech, et qui ce samedi, a été banc par Chris Mack ! En 29 minutes, il termine avec 5 pointes 9 rebonds, mais son apport n’est plus le même et son statut est maintenant en question.

Sans lui, Louisville est un programme moyen, tout au plus. Dwayne Sutton essaye tant bien que mal de prendre le relais, mais il est bien seul. C’est une équipe amorphe, sans envie, alors que nous approchons du mois de mars… C’est vraiment inquiétant.

 

Équipe surprise : Alabama Crimson Tide (14 victoires – 11 défaites).

Derrière les cadors comme Kentucky, Florida ou encore LSU, se trouvent une multitude d’outsiders dans la SEC. Alabama est clairement dans cette discussion, avec l’upset contre LSU ce samedi.

Le problème ? C’est l’inconstance du programme.Un bilan de 6 victoires pour 6 défaites et une période difficile fin janvier-début février. Mais depuis trois matchs et surtout cette victoire au forceps après prolongation contre Georgia (105-102), le programme ne passe pas loin de battre Auburn (95-91) avec une fin de match assez… Discutable en plus.

Cette victoire contre le rival va faire du bien aux têtes. Kira Lewis Jr est un joueur incroyable et un pur talent offensif. Alabama, c’est le profil d’équipe qui personne ne veut avoir en face lors du tournoi de conférence, capable de vous mettre 20 points en marchant (comme de perdre de 30 sans mettre un panier pendant 15 minutes). On le sait, c’est terrible d’avoir une équipe comme Bama sur un match sec… Attention aux surprises !

 

Les matchs de la semaine (en gras les possibles upsets)

Lundi : #3 Kansas vs Iowa State.

Mardi : #13 Penn State vs #22 Illinois / #14 West Virginia vs Oklahoma State / #8 Florida State vs Pittsburgh / #9 Maryland vs Northwestern / #6 Dayton vs VCU / #18 Marquette vs #23 Creighton / #1 Baylor vs Oklahoma / #12 Kentucky vs #25 LSU.

Mercredi : #10 Seton Hall vs #19 Butler / #5 Louisville vs Syracuse / #11 Auburn vs Georgia / #7 Duke vs NC State / #15 Villanova vs DePaul / #20 Houston vs Tulsa / #24 Texas Tech vs Kansas State.

Jeudi : #21 Iowa vs Ohio State / #16 Colorado vs USC / #17 Oregon vs Arizona State / #2 Gonzaga vs San Francisco.

Samedi : #1 Baylor vs #3 Kansas / #11 Auburn vs Tennessee / #18 Marquette vs Providence / #6 Dayton vs Duquesne / #14 West Virginia vs TCU / #20 Houston vs Memphis / #15 Villanova vs Xavier/ #5 Louisville vs North Carolina / #7 Duke vs Virginia Tech / #8 Florida State vs NC State / #16 Colorado vs UCLA / #12 Kentucky vs Florida / #24 Texas Tech vs Iowa State / #4 San Diego State vs UNLV / #25 LSU vs South Carolina / #17 Oregon vs Arizona / #2 Gonzaga vs BYU.

Lien vers les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

“Interview” : l’objectif de Josh Mballa ? “Que j’amène Buffalo à la March Madness”

“Zooming On” : Devin Vassell (Florida State), où l’art de défendre

“A la recherche de Cendrillon” peut-on croire en Omaha (Summit League) ?

 

 

 

Leave a Reply