Avec un Zion Williamson dominateur et dans l’histoire, les Pelicans repartent de Portland avec une victoire autoritaire et capitale

Avec un Zion Williamson dominateur et dans l’histoire, les Pelicans repartent de Portland avec une victoire autoritaire et capitale

L’espoir demeure aux Pelicans, qui ont remporté un 4ème match en 5 sorties en dominant avec la manière les Blazers à Portland. Ils l’emportent 128-115 et sont désormais à 4 matchs des Grizzlies avec un bilan de 24-32 et seulement 1/2 match de leur adversaire du soir (25/32).

Zion Williamson a de nouveau dominé avec 25 points à 10/17, 4 rebonds et 3 passes (il devient le plus jeune joueur de l’histoire devant Carmelo Anthony à signer 7 matchs de suite à au moins 20 points), bien aidé par les 20 points à 5/10 dont 4/6 à 3-pts de Jrue Holiday, les 16 points à 5/8 dont 3/4 à 3-pts et 6 passes de Brandon Ingram ou encore les 15 points à 6/11 et 7 passes de Lonzo Ball. New Orleans a fait parler son collectif avec 36 passes décisives pour 53.6% aux tirs avec un superbe 18/34 de loin. Difficile de rivaliser pour Portland dans ces conditions, surtout en l’absence de Damian Lillard. CJ McCollum a tenté de porter les siens avec 27 points à 10/22, 6 rebonds et 10 passes, épaulé par les 20 points à 6/17 de Carmelo Anthony et les 19 points, 12 rebonds et 6 contres d‘Hassan Whiteside, mais la défense n’a pas été à la hauteur et ils terminent à 10/27 de loin pour 45.7% aux tirs.

Sous l’impulsion d’un super Zion en première mi-temps (19 points), les Pelicans ont vite pris les commandes et ont mené tout simplement de bout en bout en plantant 40 points en premier acte. Ils ont petit à petit augmenté leur avance, et en 3ème quart sur un dernier run ils ont viré en tête 102-83. Nicolo Melli a planté un 3-pts pour démarrer le dernier quart et faire passer l’avance des siens au-delà des 20 points. Portland n’a jamais pu revenir.

Leave a Reply