Zach LaVine a du mal à cacher sa frustration quant aux méthodes de Jim Boylen: “Je ne sais pas quoi vous dire”

Zach LaVine a du mal à cacher sa frustration quant aux méthodes de Jim Boylen: “Je ne sais pas quoi vous dire”

Depuis le début de la saison, le coach des Bulls Jim Boylen a pris une habitude : celle de poser un temps-mort même quand le match est perdu, en toute fin de rencontre. Il l’a encore fait cette nuit, alors qu’il restait 30 secondes avec 10 points de retard. Une initiative que Zach LaVine n’a pas apparemment pas apprécié, vu son langage corporel à ce moment là.

Même si le joueur a tenté de désamorcer les choses après la rencontre, peu convainquant.

“Il fait ce genre de choses, je ne sais pas quoi vous dire, je ne suis pas le coach. Il m’a dit qu’il aimait travailler sur les choses qu’on voyait à l’entrainement, ce genre de choses. C’est le coach, il peut prendre des temps-morts s’il veut. Tout va bien entre nous, je suis juste frustré de perdre. On parlait de choses que je n’aimais pas pendant le match. Des conversations normales entre un coach et son joueur.” Zach LaVine.

De son côté, Boylen explique lui qu’il ne pense pas que cela énerve son joueur, qui ne lui aurait jamais dit.

“Il ne m’a pas dit un mot à ce sujet. Je ne sais pas si vous lisez dans ses pensées ou si vous faites juste une supposition. C’est pour ça qu’il était en colère ?” Jim Boylen.

Quant à la raison de ce temps mort, Boylen s’est expliqué.

“Nous essayions d’avoir un 3-pts, d’exécuter une action qui fonctionnait. Je trouve que la pression qu’ils ont mis sur nos remises en jeu toute la soirée. Nous avons eu du mal à mettre le ballon en jeu.”

Les deux auraient eu une discussion à ce sujet dans le vestiaire.

Les Bulls sont pour le moment onzièmes à l’Est avec un bilan de 19 victoires pour 38 défaites.

Via Chicago Sun Times.

Leave a Reply