LeBron – Zion : une 1ère confrontation savoureuse, gros match du patron et 6/6 pour les Lakers !

LeBron – Zion : une 1ère confrontation savoureuse, gros match du patron et 6/6 pour les Lakers !

Et de 6 pour les Lakers, vainqueurs 118-109 des Pelicans. La première confrontation LeBron JamesZion Williamson n’a pas pas déçu avec 40 points à 17/27, 8 rebonds et 6 passes du patron et 29 points (9ème match à au moins 20 points d’affilée mais un seul panier dans le dernier quart) à 8/18, 6 rebonds et 3 passes pour le rookie.

Aux côtés de James, l’ex-Pelican Anthony Davis a compilé 21 points à 6/21, 14 rebonds, 3 passes et 6 contres, tandis que l’ex-Laker Brandon Ingram a signé 34 points (6 dans le dernier quart) à 12/20, 7 rebonds et 4 passes.

Les Lakers ont démarré sur les chapeaux de roues en inscrivant 12 des 14 premiers points grâce notamment à deux tirs primés de Danny Green puis l’écart est même monté à 13 unités (17-4) sur un tirs à 3-pts de LeBron. Mais Ingram et Zion ont réveillé les Pelicans, qui ont recollé sur 5 points de suite dont un tir à 3-pts d’Holiday, 17-19. Davis et Morris ont permis aux locaux de virer finalement en tête 30-26. New Orleans a fini par passer devant en début de second quart sur un panier de Zion, mais brièvement puisque les Lakers, grâce à LeBron, auteur de deux paniers de suite, ont repris les commandes et ont continué de faire la course en tête à la faveur notamment de 3 tirs à 3-pts consécutifs de KCP. A la pause les Californiens menaient logiquement 64-48 malgré un dernier layup d’Ingram. Au retour des vestiaires, LeBron a pris feu en inscrivant 11 points de suite d’un 11-0 qui a permis aux siens de reprendre un peu d’air alors que Lonzo avait ramené les visiteurs à ue possession. New Orleans a continué de faire l’accordéon dans le sillage d’un Ingram inarrêtable, qui a initié un terrible 19-4 qui a donné l’avantgae aux Pelicans 80-79 sur un dunk de Derrick Favors. L.A. a néanmoins repris la main 88-86 suite à un contre de Markieff Morris et 2 points de KCP.

L’équipe de Frank Vogel a ensuite dominé le dernier quart 30-23 notamment sous l’impulsion d’Alex Caruso, qui a ouvert la période sur un layup avant que LeBron n’obtienne la faute sur un dunk pour le +7, 93-86. Revenus au mieux à 2 points, les Pelicans (2ème défaite en 7 matchs) n’ont plus jamais mené et encaissé un 9-2 (porté entièrement par Danny Green et James) qui a creusé un écart de 11 points (117-106) sous la minute. Les Lakers ont gagné leurs 3 matchs contre NOLA cette saison.

Leave a Reply