Theo Ratfliff sur Allen Iverson : “A ce jour, je ne sais toujours pas comment il faisait ce qu’il faisait”

Theo Ratfliff sur Allen Iverson : “A ce jour, je ne sais toujours pas comment il faisait ce qu’il faisait”

Les plus jeunes ne le connaissent peut-être pas, mais Theo Ratliff a fait sa petite carrière dans les années 90-2000, parmi les meilleurs contreurs de sa génération (22ème contreur de l’histoire), 3 fois meilleurs contreur de la ligue, et surtout, All-Star en 2001 avec les Sixers. C’est justement cette saison qu’il considère comme celle où il a pris le plus de plaisir, même s’il n’a pas eu la chance de participer aux finales, transféré en cours de saison contre Dikembe Mutombo.

“Oui, la saison 20001-01. C’était aussi un sentiment doux-amer parce que c’est cette année-là que j’ai été transféré, mais nous étions en tête de la ligue en début de saison. Nous avions le meilleur bilan NBA à ce moment-là. J’ai été All-Star pour la première fois, mais je me suis cassé la main. Nous menions dans toutes ces catégories avec mon gars Allen Iverson. J’ai fini par être transféré aux Hawks, donc c’était doux-amer. Mais jusqu’à ce moment-là c’était vraiment fun.” Ratliff

Côtoyer Allen Iverson l’a marqué.

“On parle d’un incroyable compétiteur. À ce jour, je ne sais toujours pas comment il faisait ce qu’il faisait et comment il arrivait à surmonter certaines blessures. Quand il se faisait une entorse de la cheville, on avait l’impression qu’elle était cassée, mais il revenait sur le terrain. Sa volonté, sa détermination et sa tolérance à la douleur c’est tout là-haut avec Kobe. Il arrivait à se pousser à faire certaines choses. Quand nous étions menés, nous savions vers qui nous tourner. Nous le trouvions et il prenait le match en main. Son leadership sur le terrain nous a aidés à être à notre meilleur niveau. Nous avions beaucoup de gars qui étaient en quelque sorte des journeymen, des gars qui ne s’étaient pas encore révélés, et qui se sont épanouis quand ils sont venus jouer à côté de lui aux Sixers. Des gars comme Aaron McKieEric SnowGeorge Lynch. Il a aidé à élever notre jeu, nos statuts en NBA. C’est un gars incroyable, une personne formidable. Il prend son temps, même aujourd’hui, de parler à tes enfants, de raconter son histoire, de parler de ce qu’il a fait, les hauts et les bas de sa vie. C’est une personne formidable.” Ratliff

Via Hoopshype

Leave a Reply