Jayson Tatum : “Il était toujours le numéro 1, et j’étais le numéro 2”

Jayson Tatum : “Il était toujours le numéro 1, et j’étais le numéro 2”

Cela va peut-être faire sourire pas mal de monde quand on voit leur carrière respective en NBA, mais Jayson Tatum a longtemps été dans l’ombre d’Harry Giles, le pivot des Kings.

“Il était toujours le numéro 1 et j’étais le numéro 2. Une année, ça a été l’inverse. Et c’était marrant parce qu’on était meilleur pote. Je me rappelle qu’en grandissant, il était le seul gars que je considérais meilleur que moi dans ma classe d’âge. Si quelqu’un me disait : “Harry est meilleur que toi”, ou s’ils le pensaient, je disais qu’ils avaient raison. C’est le seul gars qui était à mon niveau ou meilleur que moi à mon avis.” Jayson Tatum.

Pourtant, entre Lonzo Ball, Josh Jackson, Dennis Smith Jr ou encore Markelle Fultz, il y avait pas mal de gros talents dans cette draft. Mais non, Tatum n’avait d’yeux que pour Giles, avec qui il est devenu ami à l’occasion de stages dans l’équipe nationale américaine junior, auxquels ils ont tous les deux participé trois étés consécutifs.

“On dormait dans la même chambre, on faisait tout ensemble et c’est comme ça qu’on est devenu proche. Il savait qu’il me motivait à être meilleur, c’est mon pote. Ce n’était pas le genre de rivalité où on ne s’aimait pas. On se motivait mutuellement. Si je devais choisir quelqu’un, ce serait lui.” Jayson Tatum.

Les deux hommes se sont affrontés une fois au lycée, et l’équipe de Tatum l’a emporté, grâce aux 28 points de ce dernier, alors qu’elle était menée de 22 unités à la mi-temps. Ils ont ensuite tous les deux rejoint Duke pour effectuer leur année universitaire.

“L’université qui recrutait l’un de nous deux ne recrutait pas forcément l’autre en même temps, mais on a parlé du fait d’aller à l’université ensemble, d’aller à Duke ensemble.” Jayson Tatum.

Des soucis au genou ont empêché Giles de vraiment donner la pleine mesure de son talent en NCAA (12 minutes par match, 3,9 points et 3,8 rebonds de moyenne) et de sécuriser du même coup une place dans les lottey pick lors de la draft 2017.

“Il s’est blessé deux fois. Je pense que des circonstances spéciales, comme le fait qu’il s’est blessé, m’ont permis de le dépasser. S’il avait été en bonne santé, on aurait gagné le titre NCAA. Il était bon à ce point.” Jayson Tatum.

Giles a finalement été sélectionné en 20e position et après deux saisons compliquées à Sacramento, dont une où il n’a pas joué du tout, il a réussi à s’imposer dans la raquette de la franchise de Californie avant la suspension de la saison. Depuis février dernier, il tourne à plus de 10 points et 6 rebonds par match, le tout à 62% aux tirs. De son côté, Tatum est le premier de sa cuvée à avoir été sélectionné pour le All-Star Game cette saison.

Via The Athletic.

Leave a Reply