Ce serait toujours très très compliqué entre Donovan Mitchell et Rudy Gobert

Ce serait toujours très très compliqué entre Donovan Mitchell et Rudy Gobert

Dans un article très intéressant sur le Jazz d’Utah et toutes les coulisses sur les heures et les jours qui ont précédé le test positif au coronavirus de Rudy Gobert (et entraîné la suspension de la saison), mais aussi les jours d’après, The Athletic fait également un point sur la situation entre Donovan Mitchell et le pivot français. Très vite après l’annonce du test positif de Donovan Mitchell, il y a eu des rumeurs sur le mécontentement de l’arrière, notamment en raison de l’attitude du français les jours qui ont précédé son test positif. L’intérieur aurait été particulièrement imprudent avec ses coéquipiers malgré les consignes, en plus du fameux épisode des micros. Dans son papier, The Athletic, rapporte qu’en plus le Jazz a sans doute été l’équipe qui a pris au sérieux le plus tôt cette épidémie, bien avant que la ligue ne prenne des mesures, en multipliant les réunions du front office mais aussi avec les joueurs pour les sensibiliser et les conseiller sur l’attitude à avoir et les précautions à prendre. Et comme le confie Joe Ingles, beaucoup de l’équipe n’ont pas pris ça au sérieux au départ.

C’est ce qui a sans doute frustré Mitchell, c’est que le Français ne suive pas ces conseils, et il n’a pas caché lors de son passage sur Good Morning America qu’il lui en avait beaucoup voulu (avant le test positif du Français, Mitchell et Gobert auraient été à côté dans les avions et les bus selon The Athletic), même si on ne sait pas si l’un l’a transmis à l’autre et si c’est le cas, lequel l’a transmis (ce que le Jazz aurait tenté d’expliquer à Mitchell pour l’apaiser).

“Ça m’a pris un moment pour me calmer. J’ai lu et entendu ce qu’il a dit, donc je suis heureux qu’il aille bien.” Donovan Mitchell

Et si on en croit The Athletic, la relation entre les deux serait toujours très très compliquée

“Cela ne semble pas récupérable.” une source au courant de la situation

Toutefois le Jazz travaillerait à réparer cette relation entre les deux, sans doute très importante pour le futur du Jazz puisqu’ils en sont les deux leaders. Mais l’arrière serait réticent à faire des efforts pour réparer ce qui a été cassé.

Dans ces cas-là, c’est souvent le temps qui fait son oeuvre et le Jazz doit sans doute espérer que ce sera le cas, car dans le contraire, cela les mettrait dans une situation difficile.

Publiquement, un seul joueur a pris la défense du Français, Emmanuel Mudiay, alors que Joe Ingles a lui exprimé son optimisme sur la relation entre les deux All-Stars.

Leave a Reply