Shane Battier : “Si je n’étais pas toujours au max contre Kobe, il allait m’humilier, et c’est le seul pour qui je peux dire ça”

Shane Battier : “Si je n’étais pas toujours au max contre Kobe, il allait m’humilier, et c’est le seul pour qui je peux dire ça”

Défenseur féroce, Shane Battier était toujours envoyé en mission sur le meilleur extérieur adverse pour tenter de limiter son impact au scoring. Alors forcément, l’ancien ailier du Heat a des anecdotes à raconter, notamment sur Kobe Bryant.

“Je savais que je devais toujours être au max contre lui. Je savais que si je n’étais pas tout le temps à fond, il allait m’humilier. Et c’est le seul pour qui je peux dire ça. Le seul.” Shane Battier.

Battier se souvient notamment d’un match, lors de sa saison rookie en 2001/2002, sous le maillot des Grizzlies.

“Il n’y avait pas Shaquille O’Neal, c’était au Staples Center, et il a marqué 56 points en trois quarts-temps (à 21/34 aux tirs ndlr). Il n’a même pas joué le dernier quart. On était une mauvaise équipe, notre roster n’était pas très bon, il y avait Nick Anderson, Grant Long, Pau Gasol, Brevin Knight… Il n’a pas joué le dernier quart, et ils nous ont battus de genre 40 points (39 exactement, 120 à 81 ndlr). À la fin du troisième quart, on avait marqué 58 points, et Kobe 56. Il m’a tout fait cette nuit-là, je n’avais pas de réponse.” Shane Battier.

Au fil des années, l’ailier a fini par développer une technique pour le ralentir : au lieu d’essayer de le contrer, il l’empêchait de voir le panier en lui mettant la main devant les yeux. Pour Kobe, cela n’a jamais vraiment marché, comme il l’a expliqué dans son livre Mamba Mentality.

“Quand quelqu’un comme Battier me défendait dessus, ça n’avait pas tellement d’impact sur mon jeu. J’avais le sentiment de pouvoir tirer malgré tout, le panier ne bougeait pas, c’était la mémoire musculaire qui travaillait. Je n’avais pas besoin de voir le panier.” Kobe Bryant.

Mais est-ce que cela a fonctionné ?

“Au final, ça a marché, mais pas pour les raisons que vous pensez. Je savais que Kobe, avec son caractère, n’admettrait jamais que cette technique avait du succès sur lui. Et il allait faire tout son possible pour montrer au monde le contraire. Que c’était sans effet. Le seul moyen pour ça ? Prendre plus de tirs mi-distances, et c’était sa faiblesse.” Shane Battier.

Battier a remporté deux titres avec le Heat, et tourne en carrière à 8,6 points et 4,2 rebonds par match.

Via NBC Sports.

Leave a Reply