Isiah Thomas sur Michael Jordan : “Je gagnais tout le temps, donc pourquoi est-ce que je serais en colère contre lui ?”

Isiah Thomas sur Michael Jordan : “Je gagnais tout le temps, donc pourquoi est-ce que je serais en colère contre lui ?”

Depuis la fin des années 80 qui ont vu les Bulls et Michael Jordan et les Pistons version Bad Boys d’Isiah Thomas s’affronter à plusieurs reprises en playoffs, les deux hommes se détestent. C’est en tout cas ce qui ressort des différents interviews, interventions et autres de l’ancien meneur et de son adversaire. Sauf que Thomas n’est pas vraiment d’accord.

“Je vais demander un temps mort au sujet de cette embrouille, parce que, vraiment, je ne me battais pas contre Michael Jordan… Je gagnais tout le temps, la majorité du temps, donc pourquoi est-ce que je serais en colère contre lui ? Quand vous un compétiteur et que vous gagnez tout le temps, vous n’êtes pas en colère après qui que ce soit, mais content.” Isiah Thomas.

Une théorie qui a du sens, puisque dans les années 8, les Pistons ont remporté 32 des 48 affrontements entre les deux équipes. D’ailleurs, cette rivalité aurait mené à la mise à l’écart de Thomas de la Dream Team, à l’initiative de Jordan. Une version à laquelle Thomas dit qu’il ne croyait pas, et que le documentaire The Last Dance a tenté d’enterrer, en expliquant que c’était toute l’équipe qui ne voulait pas de lui. Sauf que cela n’a pas eu l’effet recherché sur Thomas.

“Avant, je croyais à ce qu’il disait, quand il affirmait que ce n’était pas lui. Mais en l’écoutant, lui et Rob Thorn (qui a plus ou moins mis la Dream Team sur pieds ndlr), en voyant le portrait qu’ils faisaient de moi, je remets ça en question maintenant. Avant ça, je n’utilisais pas cette carte contre lui. Sur personne d’ailleurs. Mais en regardant le documentaire, en voyant comment lui et Rob communiquaient, je pense que si j’avais été là, il n’aurait pas été à l’aise. Donc bon.” Isiah Thomas.

Via Speak For Yourself

Leave a Reply