Reprise de la saison NBA : des conditions et un coût dissuasifs pour les journalistes ?

Reprise de la saison NBA : des conditions et un coût dissuasifs pour les journalistes ?

La NBA et le syndicat des joueurs se sont mis d’accord sur les détails des protocoles dans la bulle, et désormais il n’y a (presque) plus de zones d’ombre. Mais qu’en est-il des journalistes qui pourront être présents ? Eux aussi ont reçu un memo de la ligue avec touts les informations. Les voici, détaillées par le Globe and Mail

Avant de rejoindre la bulle ils doivent se mettre en quarantaine chez eux pendant 7 jours. Une fois en Floride, ils sont testés pour le COVID-19, et si le test est négatif il faut alors se mettre en quarantaine pendant 7 jours. Pendant cette période il ne faut pas quitter la chambre, hormis pour effectuer les tests quotidiens au COVID-19.

Comme les joueurs, les tests, relevés de températures seront quotidiens pendant toute la durée de la présence dans la bulle. Bien sûr il ne faut pas sortir de la bulle et porter un masque à chaque sortie de la chambre, et il ne faut côtoyer personne. En gros, les seuls endroits où ils pourront être seront dans leur chambre, dans le bus ou à la salle. Au contraire des joueurs, rien pour passer le temps. Au moindre manquement à toutes ces règles, la NBA révoquera l’accréditation du journaliste et il devra quitter l’hôtel.

Tout ça pour un accès aux joueurs et aux coachs qui sera très limité, puisqu’il y aura uniquement des conférences de presse, qui seront limitées à 30 minutes après les matchs, et il est possible qu’il n’y en ait pas lors des entraînements. Sachant qu’il y aura des caméras sur place pour filmer ces conférences de presse cela devrait dissuader de nombreux médias, surtout au vu du coût. En effet, la NBA chargera à chaque journaliste 750$ par jour afin de couvrir la chambre d’hôtel, les tests, la nourriture et les transports. Cher pour rester dans une chambre, et certains médias ne pourront pas se permettre d’envoyer un journaliste pendant 2 mois et demi, ce qui coûterait plus de 50 000$.

On peut penser que le nombre de journalistes présents dans la bulle sera extrêmement limité et la couverture devrait de la fin de saison devrait en pâtir.

Leave a Reply