« Je ne vois pas comment ça peut ne pas être une flagrante », Giannis Antetokounmpo encaisse : « Je n’ai aucune douleur »

« Je ne vois pas comment ça peut ne pas être une flagrante », Giannis Antetokounmpo encaisse : « Je n’ai aucune douleur »

- dans Infos NBA, Milwaukee Bucks - NBA
Commentaires fermés sur « Je ne vois pas comment ça peut ne pas être une flagrante », Giannis Antetokounmpo encaisse : « Je n’ai aucune douleur »

Auteur d’un énorme match avec 37 points à 16/24 en plus de 7 rebonds et 6 passes, Giannis Antetokounmpo a mené les Bucks à la victoire face à Portland, la 9ème en 10 matchs à la maison pour les champions 2021.

« Evidemment jouer Giannis c’est toujours compliqué, » a confié Anfernee Simons.  » Il est si difficile à défendre. Il faut 5 joueurs pour défendre sur lui. »

Un Giannis en mode Greek Freak, très agressif, et dans ces cas, il sort rarement indemne, lui qui va beaucoup au contact.

« Je n’ai aucune douleur. Je me sens très bien. Dernièrement je prends beaucoup de coups, mais je me relève toujours. Au final c’est du basket. Je l’ai déjà dit plusieurs fois, j’aime le jeu physique, j’aime mettre mon corps en jeu, ça me booste, ça me réveille, je ne sais pas. Peu de gens aiment prendre des coups. Évidemment tu veux prendre le moins de coups possible dans un match, mais quand j’en prends il y a une part de moi qui aime ça. J’ai l’impression d’être dans le match, je suis concentré, agressif, j’attaque le panier, je crée pour mes coéquipiers. Ça fait partie de mon jeu, et ça fait partie du basket, parfois tu vas prendre des coups. Mais au bout du compte je n’ai pas mal, je me relève. »

Il y a une action très très limite sur ce coast-to-coast où Jerami Grant l’a pris au cou avant que Justise Winslow ne fasse de même pour tenter apparemment de le rattraper.

« En live ça donnait vraiment l’impression qu’ils l’avaient enroulé, au-dessus de la tête, et tapé au niveau du front. En live, ça ressemblait bien à une faute flagrante. Je ne vois pas comment ça peut ne pas être une flagrante, » a déclaré Mike Budenholzer. Je n’ai pas vu de ralentis, mais quand tu entoures quelqu’un comme ça au-dessus des épaules… Ça ressemble plus à une flagrante qu’à une action basket. Je ne sais pas. Je trouve que parfois la ligue devrait regarder les coups que Giannis prend. Elle doit le protéger. Et pas seulement lui, la ligue doit protéger les joueurs. »

via Journal Sentinel

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici :