Giannis Antetokounmpo : « Je dirai à mes enfants, j’en ai gagné 60, 60 matchs ! »

Giannis Antetokounmpo : « Je dirai à mes enfants, j’en ai gagné 60, 60 matchs ! »

En prenant le meilleur cette nuit sur Atlanta, les Milwaukee Bucks réalisent une saison à 60 victoires, cela faisait depuis 1981 que la franchise n’avait pas atteint un tel nombre de victoires. Pourtant, ce n’est que le début pour la troupe de Mike Budenholzer.

Avec un ou deux matchs de saison régulière à disputer, aucune autre franchise ne pourra atteindre la barre des 60 wins ce qui rend la saison des Bucks encore plus folle.  Pourtant, il n’y a pas eu de douche au champagne ni de cérémonie particulière pour célébrer le moment.

« Nous avons de plus grands objectifs devant nous », a déclaré Mike Budenholzer. « Mais il est important pour le groupe de l’apprécier et de le célébrer. Peu de gens peuvent faire partie d’une équipe qui peut remporter 60 victoires en une saison. C’était tout en bas de notre liste d’objectif cette saison, mais c’est certainement quelque chose à apprécier. Ça me rend juste fier du groupe et de ce qu’ils ont accompli, leur éthique de travail, leurs efforts, leur concentration, je suis vraiment chanceux. »

Profiter des 60 victoires n’est pas une nouveauté pour Budenholzer, puisqu’il avait déjà mené les Hawks à cette même barre lors de la saison 2014/2015. Budenholzer rejoint à présent Pat Riley, Phil Jackson, K.C. Jones, Mike D’Antoni, Don Nelson et Rick Adelman en remportant 60 victoires sur une saison avec plusieurs franchises.

Même son de cloche du côté de Giannis Antetokounmpo, déclarant ainsi qu’il n’allait pas particulièrement célébrer cet événement, car ils convoitent quelque chose de beaucoup plus grand que ça. Il a tout de même pris le temps pendant l’interview d’après-match de se rendre compte du chemin parcouru par la franchise du Wisconsin depuis sa saison rookie. 

« Il y a 6 ans, c’était ma première saison ici, et on avait gagné que 15 rencontres. Maintenant, nous avons quatre fois ce total », a déclaré Antetokounmpo. « C’est bien. Notre objectif pour la saison n’était pas d’obtenir 60 victoires. Mais on se doit quand même d’apprécier ce moment spécial. Après ma carrière, je pourrais dire à mes enfants, j’en ai gagné 60, 60 matchs ! On va l’apprécier un peu maintenant, mais si vous appréciez un moment trop longtemps, je pense que vous perdez le fil de ce qui est important. Je pense qu’on l’appréciera encore plus à la fin de l’été lorsqu’on regardera en arrière ce qu’on a accompli cette saison. Ce qui est important, c’est d’être meilleur chaque jour, c’est juste un jour comme les autres. Tu dois juste faire ta part du boulot, tu célèbres un peu, et le lendemain tu reviens et tu fais ton job encore. »

Des propos repris encore une fois par Khris Middleton qui explique que cette saison est spéciale, mais qu’il ne faut pas perdre le nord et rester concentré sur les playoffs.

« C’est une saison spéciale », a déclaré Middleton. « C’est certainement un moment spécial pour l’équipe, mais nous voulons en faire plus. »

À présent, il va falloir convertir cette superbe saison régulière en une grosse campagne de playoffs pour confirmer les choses montrées tout au long de l’année.

Leave a Reply