CJ McCollum explique ce qui rend les Golden State Warriors si forts

CJ McCollum explique ce qui rend les Golden State Warriors si forts

Lors des finales de conférence, les Portland Trail Blazers ont été sweepés 4-0 par les Warriors mais ce score ne reflète pas forcément la physionomie de la série puisque lors des 3 derniers matchs les Blazers ont compté au moins 17 points d’avance. Ils n’ont jamais réussi à tenir et l’écart entre les deux équipes reste encore énorme, tout comme face à la majorité des autres équipes en NBA. Lors de son Podcast CJ McCollum a évoqué ce qui fait que ces Warriors sont si spéciaux.

« La plus grosse différence que vous voyez entre les Warriors et toutes les autres équipes, c’est à quel point ils sont en osmose. Évidemment ils ont eu quelques soucis en dehors des terrains cette saison, mais une fois qu’ils entrent sur le terrain, la communication est présente. Ils ont à chaque instant conscience d’où tout le monde est supposé être. Ils n’ont pas d’énormes absences. Offensivement ils sont tout le temps en mouvement sans le ballon et tout le monde cherche à permettre à Steph d’être ouvert, cherche à poser un écran pour Klay. Et quand ils sont totalement ouverts, le ballon leur est donné dans le bon timing et au bon endroit à chaque fois. » McCollum

Durant la série ils n’ont pas réussi à freiner Stephen Curry, qui a tourné à 36.5 points à 47% dont 42.6% à 3-pts, alors que Klay Thompson a tout de même raté la sienne avec 21.5 points à moins de 38% dont 34.4% à 3-pts.

Et pour CJ McCollum, au-delà des Splash Brothers, il y a un joueur qui fait toute la différence par son QI basket, c’est Draymond Green.

« Ce qui les rend si bons c’est la capacité de Draymond à prendre des décisions sur pick & roll. Il a fait du très bon boulot pour accélérer le jeu sur les shoots réussis et manqués. Il a initié leur attaque et a eu un niveau de prise de décision historique, pour savoir quand finir près du cercle, quand ressortir pour un trois-points ou alors lancer une passe lobée. Steph est Steph et Klay est Klay, puis il y a KD et tous ces autres gars, mais il est un atout unique. Sa présence défensive, sa capacité à pouvoir défendre sur les 5 joueurs, à défendre les arrières sur pick & roll, mais aussi à défendre au poste, c’est le défenseur ultime en aide. Je pense qu’il fait fonctionner leur équipe. » McCollum

Sur la série il a été monstrueux avec 16.5 points, 11.8 rebonds, 8.8 assists, 2.8 contres et 2.3 interceptions, tout en shootant à plus de 54%…

Leave a Reply