RC Buford très ému en évoquant « Le jour le plus triste de sa carrière »

RC Buford très ému en évoquant « Le jour le plus triste de sa carrière »

Cette nuit, le maillot de Tony Parker a été retiré par les Spurs et tous les membres importants de la franchise ont pris la parole pour vanter les mérites du meneur français. Parmi eux, RC Buford. Membre du front office de la franchise depuis 1997, Buford a montré son émotion quand il a évoqué la blessure de Parker en playoffs, en 2017.

« Je ne sais pas si des joueurs ont été envoyés au sol plus souvent que lui et Manu. Et pourtant, il a continué à jouer. La persévérance que lui et Manu ont montrée physiquement est impressionnante. Ils ont joué 82 matchs par an pendant de nombreuses saisons, en plus de 200 matchs internationaux et des matchs de playoffs. Ils ont vraiment montré tout ça quand ils ont mis en danger leur corps. (Il se met à verser quelques larmes ndlr) Un des jours les plus durs de ma carrière, c’est quand Tony s’est blessé au premier tour des playoffs (en 2017 ndlr). Je savais qu’il était très résistant aux blessures et le voir aller au sol comme ça sur une action, c’était dur pour tout le monde. La détermination que nous avons vue dans son retour, après une blessure sérieuse, alors que les joueurs avaient souvent du mal à revenir après cette blessure, c’était un signe de la dureté que Tony a dans son jeu. Il n’a probablement pas eu le crédit qu’il méritait pour avoir fait son retour aussi vite. » RC Buford.

Cette nuit, Parker a donc rejoint ses deux compagnons du Big Three des Spurs, Tim Duncan et Manu Ginobili, au plafond de l’AT&T Center, fermant du même coup la plus belle page de l’histoire de la franchise.

« C’est horrible, ils devraient être en train de jouer. Non, sérieusement on ne voit pas ce genre de choses arriver souvent dans le sport. En tant que communauté, qu’organisation, membre de la NBA… On avait la chance d’avoir ces trois personnalités uniques devant nos yeux, et ces gars ne se seraient probablement pas retrouvés et n’auraient pas grandi comme ça ailleurs. Ils ont tout sacrifié pour le bien de l’équipe, pour le bien des autres. C’est ce qui a fait d’eux le trio avec le plus de victoires que notre organisation verra. » RC Buford.

Drafté en 28e position en 2001, Parker n’a mis que cinq matchs à devenir le meneur titulaire de la franchise.

« Beaucoup de confiance a été placée en Tony dès son plus jeune âge. Il a eu la responsabilité de faire la transition, en tant que meneur, vers la génération suivante après que l’équipe ait remporté le titre en 1999 avec deux Hall of Famers (Tim Duncan et David Robinson) sur le terrain, qui s’attendaient à ce qu’on continue à gagner. Il y avait des attentes en lui énormes dès le premier jour. Il a continué à progresser. Sa confiance en lui a progressé en même temps que celle de Pop et de l’équipe. » RC Buford.

Via NBA.com.

Leave a Reply