Rui Hachimura sur les 3-pts : « Je ne vois pas l’intérêt de les prendre à l’heure actuelle, donc je ne le fais pas »

Rui Hachimura sur les 3-pts : « Je ne vois pas l’intérêt de les prendre à l’heure actuelle, donc je ne le fais pas »

Auteur d’une Coupe du Monde plutôt bonne et d’un excellent début de saison, Rui Hachimura baisse le pieds depuis quelques matchs. Dimanche, dans la défaite des Wizards face au Kings (113 à 106), il a très bien commencé le match mais a eu plus du mal par la suite, terminant la rencontre avec 7 points et 4 rebonds, sans jouer une seule seconde du dernier quart-temps. Mardi il n’a signé que 7 petits points et avant-hier 6, à chaque fois à moins de 30%

« Il doit progresser chaque soir. Des fois, c’est mieux d’être sur le terrain, et des fois, quand on est jeune, c’est mieux d’être sur le banc et de regarder ce qu’il se passe. On s’améliore aussi en regardant le match après la rencontre et les jours suivants. C’est aussi une question de matchups. On doit le mettre sur des gars qui font des feintes. » Scott Brooks.

Ce travail de vidéo lui permettra de mieux adapter sa défense selon les joueurs en face.

« Je dois apprendre de ces gars qui aiment tirer de loin. Certains aiment attaquer le panier, d’autres font d’autres choses. Je dois regarder de la vidéo pour défendre dur. Les autres joueurs ont ici depuis genre dix ans, ils connaissent les joueurs. Moi, je ne les connais pas et c’est pour ça que je dois faire du travail vidéo. » Rui Hachimura.

En attaque, le Japonais affiche un beau 56% de réussite sur les jumpers en sortie de dribbles, et il est l’un des rookies à la meilleure réussite aux tirs en général. Mais il ne tire que très peu à 3-pts, et surtout très mal avec un 6/27. Pas vraiment dans les standards de la NBA moderne.

« Je ne vois pas l’intérêt de les prendre à l’heure actuelle, donc je ne le fais pas. Si j’en ai besoin, je vais le faire. Je travaille sur mes trois points, je suis à l’aise pour les prendre. Je vais continuer à shooter, je travaille sur mon jumpshot. » Rui Hachimaru.

Le bon côté des choses, c’est que ce côté fou du midrange ne dérange pas son coach.

« J’aime son tir à mi-distance. J’aime les bon tirs. Si Rui se retrouve à mi-distance et qu’il tire, si c’est un bon tir c’est un bon tir. » Scott Brooks.

Hachimura tourne à 12,1 points, 5,3 rebonds et 1,5 passe décisive par match.

Via Washington Post.

Leave a Reply