Alvin Gentry : « Je ne pensais pas que notre équipe aurait si fière allure; Ça me rappelle mon époque Clippers avec Darius Miles et Quentin Richardson »

Alvin Gentry : « Je ne pensais pas que notre équipe aurait si fière allure; Ça me rappelle mon époque Clippers avec Darius Miles et Quentin Richardson »

Le 10 avril dernier au terme d’une saison bien mouvementée grâce à la demande de transfert d’Anthony Davis fin janvier, Alvin Gentry déclarait : « On sera de retour et on va faire les put*** de playoffs ».

(rires) Je ne pensais pas que notre équipe aurait si fière allure. Tout ce que je peux dire c’est merci Dieu de nous avoir apporté Griff (David Griffin). » Alvin Gentry

Quatre mois plus tard le roster a bien changé avec les arrivées Zion Williamson, Lonzo Ball, Brandon Ingram, Derrick Favors, J.J.Redick ou encore Josh Hart.

« Ça me rappelle mon époque aux Clippers quand je coachais Darius Miles et Quentin Richardson (2000-03). Je crois qu’on avait 6 gars dans l’équipe encore éligible pour jouer en NCAA. Dans cette équipe, on doit avoir 4 ou 5 gars de 19, 20 ans, Lonzo Ball et Brandon Ingram qui ont 21 ans, Josh Hart le ‘vieux’ qui en a 24. On a un bon groupe de jeunes qui veulent apprendre. Ils vont se pousser les uns les autres pour progresser donc je veux juste mettre en place une culture qui insiste sur le fait de jouer dur, ensemble, de façon altruiste. On sera une équipe qui court.

Et tout part de Griff. Ça représente beaucoup d’avoir eu sa confiance et qu’il ait dit : ‘On va mettre en place une équipe qui correspond au style que tu veux jouer’. Son arrivée a vraiment apporté une bouffée d’air frais à tout le monde au sein de la franchise. L’énergie autour de l’équipe est différente, on le sent. » Alvin Gentry

Une équipe jeune qu’il espère bien voir courir dans tous les sens autour de Jrue Holiday, 21.2 points, 5 rebonds et 7.7 passes de moyenne en 2018-19.

« Je l’ai dit à Jrue cet été, je serais très déçu si on n’est pas premiers de la ligue au niveau du rythme (= pace, nombre de possessions d’une équipe par match, ndlr) l’année prochaine. On a Derrick Favors et Zion au rebond – Ingram est un bon rebondeur aussi – on aura beaucoup de gars qui ont ce que j’appelle le ‘syndrôme Draymond Green’, qui prennent les rebonds, poussent le ballon et qui sont capables de créer pour les autres. » Alvin Gentry

Gentry s’attend à un training camp très disputé, qui l’aidera à déterminer sa rotation, pour le moment assez floue.

« C’est vraiment un bon défi pour moi et les gars. Ça va rendre le training camp très compétitif, incroyablement compétitif. C’est une bonne chose selon moi. On parle tout le temps du fait que notre deuxième équipe – sachant qu’on ne sait pas encore quels joueurs la composeront – sera capable de défier notre premier équipe tous les jours. Ça va être intéressant de voir comment ça colle entre eux et comment ils vont répondre au challenge. On a tellement de joueurs qui peuvent jouer sur plusieurs postes que ça va être intéressant de voir tout ça. Je sais qu’on va être très polyvalents et qu’on va jouer de nombreuses façons différentes. » Alvin Gentry

via The Athletic

Leave a Reply