Il y a 20 ans, la NBA mettait fin au hand-checking; Scottie Pippen : « Je ne pense pas qu’on puisse revenir en arrière »

Il y a 20 ans, la NBA mettait fin au hand-checking; Scottie Pippen : « Je ne pense pas qu’on puisse revenir en arrière »

Il y a 20 ans la NBA instaurait une règle qui a totalement modifié la NBA : la suppression en dehors de la raquette du hand-checking. Le hand-checking c’était la possibilité pour les défenseurs de mettre les mains et l’avant-bras en contact avec l’attaquant pour défendre. Forcément ça a modifié totalement la façon de défendre et rendu les choses bien plus difficiles. Considéré comme un des meilleurs défenseurs extérieurs de l’histoire, Scottie Pippen n’a pas été avantagé par l’instauration de cette règle.

« Ça a précipité ma retraite (rire). Ça a changé beaucoup de choses parce que j’étais sur la fin de ma carrière et les joueurs devenaient de plus en plus rapides. Donc ça a été un changement difficile pour moi pour faire cet ajustement parce que je défendais sur des joueurs plus rapides et plus jeunes. Je n’ai pas pu rester au niveau et ça a vraiment changé la manière dont le jeu est joué maintenant, et c’est pour ça qu’il y a plus de scoring maintenant, de liberté de mouvement en attaque. Ça a rendu le jeu plus excitant, parce que les fans veulent voir des gars qui mettent des paniers. » Pippen

Difficile d’imaginer quels joueurs de l’époque actuelle pourraient continuer de briller autant en attaque si le hand-checking était autorisé.

« Je pense que certains joueurs se débrouilleraient bien et que d’autres auraient plus de mal. Pour moi, c’est une très bonne chose pour le jeu. Ça permettait aux joueurs d’être très bons des deux côtés du terrain. Le jeu maintenant est plus porté vers l’attaque. Regardez le All-Star Game, on voit vraiment que les joueurs mis en valeur sont ceux qui peuvent le plus marquer, et pas les meilleurs joueurs. Je pense que des gars comme comme Patrick Beverley sont un peu sous-estimés. Il ne va pas beaucoup marquer, ce n’est pas dans son ADN. Il va empêcher les autres de marquer, les frustrer. Cette mentalité s’est un peu perdue, les joueurs ont perdu cet avantage qu’ils pensaient avoir » Pippen

Certains attaquants sont devenus inarrêtables et les scores enflent, mais Scottie Pippen ne pense pas qu’il faille revenir en arrière.

« Je ne pense pas qu’on puisse revenir en arrière. Les joueurs ont trouvé des moyens de maîtriser le jeu. Je donne beaucoup de crédit à James Harden, Kevin Durant et Stephen Curry. Ces gars ont trouvé la formule magique pour scorer. C’est dur de leur enlever maintenant. » Pippen

Cela fausse forcément les stats et les performances offensives. Il était plus compliqué de scorer lorsque le hand-checking était autorisé, c’est en partie pour cela que cela n’a aucun sens de comparer les performances offensives de joueurs comme James Harden et Michael Jordan.

« Je ne suis pas en colère sur le fait que nos stats aient pu être faussées par la présence du hand-check. Moi et Michael Jordan, nous étions deux joueurs qui adoraient jouer des deux côtés du terrain et Michael est le meilleur scoreur de l’histoire. Il mettait toujours au défi les joueurs en défense. Il faisait des choses pour frustrer ses adversaires, en sachant que de l’autre côté du terrain, il avait le dessus. Je pense que si les gars d’aujourd’hui jouaient avec les mêmes règles qu’à notre époque, ça aiderait ce sport parce qu’on verrait des gars capables d’être excellents de l’autre côté du terrain et on a un peu perdu ça lors des dix ou quinze dernières années. Nos stats seraient très bonnes, mais c’est plus dur de gagner. À notre époque quand tu connaissais une mauvaise soirée au niveau de l’adresse, avec la défense et la possibilité d’utiliser le hand-ckeck, vous pouviez vous rattraper. Mais de nos jours quand tu es maladroit, tu vas probablement perdre. » Pippen

Via ESPN

Leave a Reply