Billy Donovan sur le départ de Paul George : « Cela m’a surpris »

Billy Donovan sur le départ de Paul George : « Cela m’a surpris »

Parmi les prétendants aux premières places de la conférence Ouest la saison passée, le Thunder version 2019-20 va aborder le training camp sans certitude et sans doute avec l’ambition de faire les playoffs, ce qui au vu des changements de l’été, serait déjà un bon résultat. Exit Russell Westbrook et Paul George, qui ont voulu aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs.

« En NBA vous êtes toujours en train de devoir faire avec les différents changements dans l’effectif et ce genre de choses. Personnellement, j’adorais Raymond Felton. J’aimais côtoyer Raymond Felton. Cela va me manquer qu’il ne soit plus là. Puis tu passes 4 années avec Russell. Ces gars vont me manquer. La relation avec eux va me manquer. Paul était un super mec. Même Carmelo, si l’expérience ne s’est peut-être pas bien passée il a été un super gars. Tu apprends vraiment à les connaître en tant que personne. Donc ils vont tous me manquer en tant que personnes. » Billy Donovan

Tout est en fait parti de la demande de transfert de Paul George, inattendue alors qu’il avait décidé de rempiler la saison précédente. Mais l’échec avec une élimination au premier tour, les sirènes de Los Angeles et l’appel du pied de Kawhi Leonard ont poussé l’ancien Pacer à quitter le navire.

« Cela m’a surpris… parce que je pense que Paul a apprécié le temps passé ici. Lorsqu’il est arrivé il y avait beaucoup de spéculations genre ‘Ce ne sera une expérience que d’une seule année puis il va revenir à L.A..’ Évidemment Paul a beaucoup de liens et d’affinités avec L.A., et d’où il vient. Je comprends ça. Je comprends cet aspect familial. Sa mère et son père sont des personnes géniales. Cela vous rattrape. » Billy Donovan

Puis ensuite c’est Russell Westbrook qui a pris la direction des Rockets et Donovan va devoir faire avec un effectif dont Chris Paul, Steven Adams et Danilo Gallinari seront les leaders, mais sans avoir l’assurance que dans quelques mois ils seront encore là.

Via Oklahoman

Leave a Reply