Kevin Love : “C’était puéril de ma part”

Kevin Love : “C’était puéril de ma part”

Kevin Love a beaucoup faire parler de lui récemment, pas vraiment en bien. L’ailier fort, qui ne cachait pas être frustré de perdre, a craqué sur le terrain, notamment lors des rencontres face aux Raptors ou encore face au Thunder

Il s’est exprimé tout à l’heure après ces incidents et a fait son mea culpa.

“J’étais frustré et j’ai laissé mes émotions prendre le dessus sur moi. A Toronto nous étions menés de 15, 17 points à la mi-temps. Et seconde mi-temps avec mon comportement j’avais l’air d’avoir 13 ans et pas 31. Ce n’était pas moi. […] Les gens me demandent : ‘est-ce que ça va ?’ et ‘qu’est-ce qui se passe ?’ Je suis là : ‘Je vais bien.’ J’ai montré mes actions à un niveau national. C’était puéril de ma part, et cela vous montre que je suis un produit qui n’est pas fini, comme tout le monde. C’est pour cela que je vous parle, pas le Kevin Love basketteur, en tant qu’homme. Je veux juste être authentique. Je sais que je peux être bien meilleur et je ne peux pas faire ça, surtout quand il y a des jeunes joueurs que vous essayez d’aider et à qui j’ai dit que je les aiderais. Donc je dois être un meilleur leader, mais aussi une meilleur leader.” Kevin Love

Il y a aussi eu des rumeurs d’un entretien très houleux avec le GM des Cavaliers Koby Altman, ce qu’il a démenti

“Il n’y a pas eu d’altercation, il n’a pas eu de cris, vous pouvez lui demander.” Kevin Love

Son avenir est plus que jamais incertain et s’il n’a cessé de répéter qu’il était bien ici, difficile d’y croire quand on voir à quel point il est frustré. Cependant il assure qu’il ne regrette pas d’avoir re-signé

“Non. Tout le monde veut raconter cette histoire que je ne voulais pas être là et que j’ai juste signé cette prolongation parce qu’on me l’a proposé. Non, j’ai toujours voulu être ici. Je ne sais pas ce que les semaines qui viennent me réservent, mais ça a été une situation frustration et je sais que c’est une équipe en reconstruction et qui veut rajeunir l’effectif. Je l’ai accepté. Advienne que pourra.” Kevin Love

Via Cavs.com

Leave a Reply