Gregg Popovich met les choses au point : “Je n’ai jamais fait de load management”

Gregg Popovich met les choses au point : “Je n’ai jamais fait de load management”

Quand on parle de load management, on pense souvent à Gregg Popovich, qui a tété le premier à mettre régulièrement au repos ses joueurs, peu importe le match, ce qui avait valu aux Spurs une énorme amende de 250 000$ en décembre 2012. Désormais beaucoup d’équipes mettent régulièrement leurs joueurs au repos, mais quand on le qualifie de parrain du load management, il rétorque :

Je pense que c’est ridicule en fait. Je n’ai jamais fait de load management. Si j’ai du crédit pour ça, je ne le mérite pas. Si c’est l’opposé, je ne le mérite pas non plus. Je l’ai fait parce que je voulais que ces gars aient une longue carrière. Je n’ai jamais fait de load management. Je n’ai jamais pris une feuille de papier et dit ‘Il va faire ceci, il va faire cela. Manu Ginobili et Tony Parker ont plus joué que quiconque dans le monde quand vous prenez en compte ce qu’ils ont fait durant les étés pendant si longtemps et quand ils ont commencé leur carrière pro. C’était logique de surveiller leurs minutes. Tim Duncan, lors de sa seconde saison il s’est blessé au genou et il n’a pas pu disputer les playoffs.  Il aurait probablement pu jouer, mais nous l’avons laissé à l’écart. Depuis ce jour, j’ai voulu m’assurer qu’il soit en bonne santé. Donc dès que je pouvais le faire, je l’ai mis au repos. Si c’est du load management, qu’il en soit ainsi. Mais aujourd’hui le load management c’est un peu une farce

Via San Antonio Express News

 

Leave a Reply