Dwyane Wade sur Jimmy Butler : « Quand il est arrivé je lui ai dit : ‘C’est l’ère de Jimmy Butler' »

Dwyane Wade sur Jimmy Butler : « Quand il est arrivé je lui ai dit : ‘C’est l’ère de Jimmy Butler' »

Arrivé cet été à Miami, Jimmy Butler contribue grandement à la première partie de saison tonitruante de l’équipe de South Beach, actuellement 2e de la Conférence Est. Avec des moyennes de 20.3 points, ajoutés à 7 rebonds et près de 7 passes, l’ancien Sixer s’est parfaitement intégré à sa nouvelle équipe.

Un avis partagé par l’ancienne légende du Heat, Dwyane Wade.

« Nous avons eu quelques conversations au sujet de Miami, et vous savez de suite que certaines personnes sont faites pour Miami quand vous connaissez la culture ici » déclare Wade.

Avant d’en rajouter une couche :

« Même sans savoir que ça pourrait se faire un jour, j’ai toujours pensé que sa personnalité et sa folie étaient parfaites pour la folie de Pat Riley et d’Erik Spoelstra » réagit Wade.

Interrogé par ESPN après la victoire en prolongation contre les Wizards, Butler donne sa vision de cette fameuse culture du Heat :

« Je pense que tout est basé sur l’honnêteté et le travail acharné. J’ai l’impression que quand vous parlez de moi, vous parlez de Spo’, vous parlez de Coach Pat, et c’est là dessus que tout se base ; à quel point on travaille dur et à quel point nous tirons tous dans le même sens. J’adore ça, déclare Butler. Nous cherchons sans arrêt à savoir comment je peux être meilleur, à savoir comment rendre les autres meilleurs. J’ai de la chance d’être ici, c’est un super groupe de gars. C’est une super organisation. Mais comme [Wade] l’a dit, c’est le genre de folie parfaite pour moi. « 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que son ami et ancienne gloire du Heat est son premier soutien.

« Une chose que j’ai dite à Jimmy quand il est arrivé était « C’est l’ère de Jimmy Butler », révèle Wade. Ne prête pas attention aux gens qui parlent de Dwyane Wade. Je suis vieux et retraité, et je suis parti. Tu n’as plus à te soucier de moi maintenant. Concentre-toi sur ce que tu essayes de construire à Miami. N’essaye pas d’être moi ou quelqu’un d’autre, sois juste Jimmy Butler. Et je pense qu’il est très bon pour être Jimmy Butler. »

Et ce n’est pas son coach Erik Spoelstra qui dira le contraire.

« On l’a toujours admiré en tant que joueur, et comme Dwyane l’a dit, ses valeurs sont les mêmes que les nôtres. Il parle notre langue. Nous parlons sa langue. C’est un comportement normal. Si vous perdez ou que vous ne jouez pas bien, nous nous attendons à ce que tout le monde soit bouleversé, même pendant la saison régulière. C’est pourquoi il est le joueur parfait pour être le visage de la franchise, pour lui permettre d’aller de l’avant. » Erik Spoelstra

Le coach met en avant sa place au sein du groupe et sa volonté de faire progresser tout le monde.

« La façon dont il joue et sa compétitivité aident nos jeunes gars à progresser et à gagner en confiance. Il comprend la situation dans son ensemble et veut que d’autres gars s’épanouissent. » Erik Spoelstra

 

Via ESPN

Leave a Reply