[Interview] Rudy Gobert : “C’est un peu l’histoire de ma carrière”

[Interview] Rudy Gobert : “C’est un peu l’histoire de ma carrière”

Après être passé près de participer au match des étoiles, Rudy Gobert y est enfin. Ce soir il va disputer son tout premier match du dimanche soir, pour son plus grand bonheur. Nous sommes allés à sa rencontre.

Rudy, est-ce un soulagement d’arriver au All-Star Game ?

Un soulagement non, c’est un accomplissement. C’était bien sûr un rêve depuis que je suis tout petit. Voilà quand tu es jeune tu regardes le All-Star Game et tu te dis : ‘un jour j’espère y être.’

L’an passé tu avais été critiqué par beaucoup de joueurs pour avoir pleuré, car tu n’étais pas sélectionné, est-ce que c’est une revanche

J’ai toujours un sentiment de revanche. Pas seulement pour ça, c’est un peu l’histoire de ma carrière. Il y a des choses qui me motivent plus que d’autres. Pour moi ça n’a pas vraiment plus d’importance que par rapport à ma mère, ou des choses que les gens ne savent pas.

Est-ce que tu penses que tu es encore trop sous-estimé dans cette ligue ?

“Bien sûr, bien sûr. Je pense que les gens sous-estiment ceux qui ne mettent pas des 3 points et qui font les choses un peu plus dans l’ombre. Je pense que ce sera toujours comme ça. Pour moi le plus important c’est de porter mon équipe et puis le jour où mon équipe gagnera le titre, les gens pourront voir ce qu’il se passe sur le terrain.”

Est-ce que tu penses qu’on ne récompense pas forcément les joueurs les plus méritants du All-Star Game ?

Je pense ouais. Je pense que c’est les victoires qui devraient déterminer les participants du All-Star Game. Il y a aussi un aspect marketing. Il y a des joueurs qui sont très très fun à regarder jouer. Et c’est à l’avantage de la NBA de mettre en valeur ces joueurs-là. Il faudrait qu’ils trouvent un juste milieu, avec ces joueurs-là et les joueurs qui aident leur équipe à gagner.

Au vu de ce qu’il t’arrive aujourd’hui, que dois-tu attribuer à Quin Snyder et comment a évolué votre relation?

Quasiment tout. Quin est arrivé, j’étais en G-League, il a cru en moi, il m’a donné une chance, une opportunité de devenir un élément important de cette équipe et de cette franchise. Et nous avons construit cette relation au fil des ans, nous avons eu des hauts et des bas, j’ai réellement senti qu’il a su comment guider l’équipe. Et je suis très reconnaissant de tout ce qui se passe aujourd’hui.

“Je n’oublie jamais, ça fait partie de qui je suis”

 

Est-ce que tu penses parfois aujourd’hui aux moments difficiles quand tu étais en G-League ?

Je n’oublie jamais, ça fait partie de qui je suis. Ça fait partie de ma carrière. Comme je l’ai dit, Quin est une grande partie de celle-ci. Je suis vraiment heureux qu’il soit arrivé.

Et quel est le rôle que Donovan a joué dans ta progression ?

Donovan est là depuis 3 ans maintenant. Après que Gordon (Hayward) soit parti, tout le monde pensait que nous n’allions pas réussir. Mais ne nous pensions pas comme ça, nous avions des idées différentes. Et ensuite Donovan est arrivé et nous avons remonté la pente. L’aventure est belle jusqu’à maintenant et j’espère qu’elle va continuer de l’être. J’ai hâte de voir ce que le futur nous réserve.

Qu’est-ce que ça représente pour toi et pour la franchise du Jazz d’avoir deux joueurs au All-Star Game ?

Ça veut tout dire. Nous sommes très fiers d’être ici, le Jazz est une super franchise, et avoir deux joueurs au All-Star Game, c’est une consécration. J’espère que tous les fans du Jazz dans le monde entier sont heureux de ça.

Est-ce que c’est important pour une équipe comme vous qui est contender d’avoir des All-Stars ?

Je pense que nous avons des stars, qu’elles soient au All-Star Game ou non. Dans l’équipe, nous avons tellement de bons joueurs, de bons gars. C’est vraiment un effort collectif.

En quoi avoir deux All-stars vous rend meilleur en tant qu’équipe ?

De montrer au monde que nous sommes une équipe, c’est un coup de projecteur sur notre équipe. Sans Mike (Conley), Bogda (Bojan Bogdanovic), etc. tout ça est impossible. Nous savons que nous avons une équipe qui gagne des matches et qui va, je l’espère, continuer de gagner des matchs et peut-être pour nous mener jusqu’au titre. Mais nous sommes très heureux d’être ici. On va profiter de ce week-end.

Vous allez représenter l’État de l’Utah

L’Utah est un super État. Ils sont toujours sympas avec moi et ma famille depuis que je suis arrivé. Même s’il y a eu des hauts et des bas, ça a été une super aventure. Je suis vraiment heureux de représenter cet État.

Va-t-on voir un All-Star Game avec de la défense ?

On va voir. On va essayer de gagner le match, ce serait cool de remporter mon premier All-Star et puis pour notre équipe, pour les enfants, donc il y aura un peu d’efforts, je pense.

La défense qui n’est pas toujours mise en avant en NBA. Cette semaine tu as dominé face à Bam Adebayo mais on ne parlait que de son dunk face à toi.

C’était un beau dunk, je pense que c’était bien que la NBA le mette en avant. Après les fans ils voient ce que les réseaux sociaux leur montrent et pas ce qui est vraiment fait sur le terrain.

“C’est plus simple de montrer l’attaque que de montrer une bonne défense”

 

L’attaque plus simple à mettre en valeur que la défense ?

Oui je pense. C’est plus simple de montrer l’attaque que de montrer une bonne défense, et ça l’a toujours été. Les gens ne veulent pas voir de box-out. Mais c’est bien et c’est aussi en partie ce qui fait que les matches sont funs à regarder.

Un quatrième quart-temps plus disputé que les autres années ?

Je pense que le 4ème quart-temps va être plus intense que d’habitude. Chaque point compte, donc il n’y a pas le temps, donc je pense que les gens vont le prendre au sérieux. Quand le 4ème quart-temps va démarrer, je pense que l’intensité va peut-être monter aussi.

Quel est ton objectif pour ce match ?

Je veux juste passer du bon temps. J’espère pouvoir espérer les enfants en France, et d’essayer de gagner le match et de faire le show aussi.

Comment est l’expérience jusque-là, comme tu l’imaginais ou différente ?

C’est plutôt comme je l’avais imaginé, beaucoup d’attention, beaucoup de choses à faire, c’est un gros week-end pour la NBA et pour les fans autour du monde.

Tu as pu parler avec Tony du All-Star Game ? Il t’a donné des conseils ?

Je n’ai pas encore échangé avec Tony, parce que je crois qu’il était en France, mais j’espère échanger avec lui bientôt.

On a une chance de te voir faire un stepback demain ?

On va voir. On va peut-être faire en sorte qu’il reste en vacances pour toujours (sourire).

La Team Giannis va gagner ?

Je pense ouais. Nous avons une équipe très défensive, beaucoup de taille. Ça va être intéressant de voir comme les choses se passent.

 

Propos recueillis par Jean Bideau à Chicago

Leave a Reply