La science a parlé, Zion Williamson est l’athlète le plus puissant sur les seconds sauts ; Dr Marcus Elliott : “C’est une espèce différente”

La science a parlé, Zion Williamson est l’athlète le plus puissant sur les seconds sauts ; Dr Marcus Elliott : “C’est une espèce différente”

Et si Zion Williamson n’était en fait pas humain ? On est en droit de se poser la question. Connu pour sa force physique hors du commun, l’institut de Sport et Science P3 a montré que le numéro 1 de la draft 2019 était le joueur le plus puissant sur les seconds sauts. Explications.

Sur cette phase de jeu, nous voyons Zion tenter un lay-up, atterrir et sauter pour récupérer son propre rebond et marquer sur seconde chance. C’est sur ce deuxième saut que l’ailier fort des Pelicans a été mesuré comme étant le plus puissant de toute la ligue.

C’est le Dr Marcus Elliott, fondateur du P3 (un institut de sport et de science) en Californie qui nous l’apprend. Lui qui a reçu près de 60% des joueurs de la NBA dans son institut, a noté que la poussée de Zion Williamson sur ces seconds sauts était égale à 4900 newtons au test prévu à cet effet. De très loin la meilleure marque. Le test consistait à sauter d’une hauteur de 45 centimètres, puis de ressauter immédiatement le plus haut possible. En d’autres termes, la puissance de l’impulsion du rookie après un premier saut est tout bonnement impressionnante.

“De temps en temps vous vous dites : ‘Oh mon dieu, mais c’est de la poésie ! Comment est-ce que cette machine [Zion] fonctionne-t-elle ? C’est une espèce différente. Zion a été l’un de ces moments. Il a poussé plus fort contre le sol que n’importe quel athlète que nous avons évalué. Nous avons testé des joueurs de NFL de plus de 135kg qui peuvent courir très vite. Ce sont des forces de la nature qui peuvent bouger très vite. Mais la capacité qu’à Zion d’utiliser ses 127 (+) kg lorsqu’il retombe et de les transformer en verticalité est phénoménale.” Marcus Elliott

Il a même réussi à récupérer des rebonds sur 28% de ses tirs manqués, ce qui lui permet de marquer 3.8 points de moyenne par match sur des secondes chances. Une stat qui le place notamment devant des 7-footers comme Rudy Gobert (3.4), DeAndre Ayton (3.2) et Karl-Anthony Towns (3.1). Une caractéristique évidemment remarquée par son entraîneur Alvin Gentry et son coéquipier Derrick Favors.

“Son deuxième saut est impressionnant. Je n’ai jamais vu quelqu’un avec un second saut pareil, aussi rapide et précis. Il prend le tir et il sent où ça va tomber si ça ne rentre pas. Et je pense que le plus important dans tout ça, c’est qu’il joue ces shoots comme s’ils allaient tous être ratés. Il essaye de se créer une position pour prendre le rebond, et je pense que c’est pour ça qu’il en capte beaucoup.” Alvin Gentry

“Je pense que les équipes savent que quand il prend un tir, son second saut est très difficile à contrer. Ils nous donnent des secondes chances. Il me donne aussi une chance à moi d’aller au rebond offensif. Je pense que les équipes adverses sont concentrées sur son second saut et m’oublient.” Derrick Favors

Via Nola.com

[Interview] Rudy Gobert : « J’attends un peu ! Tant qu’Evan a encore un peu de cheveux sur la tête »

 

Leave a Reply