Vanessa Bryant attaque en justice la société propriétaire de l’hélicoptère ayant coûté la vie à 9 personnes

Vanessa Bryant attaque en justice la société propriétaire de l’hélicoptère ayant coûté la vie à 9 personnes

Après une déchirante cérémonie d’hommage à Kobe Bryant hier, Vanessa Bryant, a décidé de traîner en justice la société propriétaire de l’hélicoptère et des représentants de la famille du pilote décédé lui aussi, Ara Zobayan. La cour supérieure de Los Angeles a reçu ce lundi la plainte de Vanessa Bryant contre la société Island Express Helicopters.

La poursuite met en avant l’imprudence et la négligence de la compagnie concernant les circonstances météorologiques ce jour-là et incrimine aussi la société représentant Ara Zobayan, le pilote.

La plainte détaille des preuves montrant que le pilote aurait fait preuve de négligence, comme le simple fait d’avoir décollé sans prendre en compte les conditions météo, mais aussi sans avoir eu l’aval pour le faire. Selon toute logique, le pilote aurait dû poser l’hélicoptère et ne jamais faire ce voyage. Zobayan a essayé de naviguer dans un brouillard épais qui limitait la visibilité au point que la police de Los Angeles et les services du shérif avaient immobilisé leurs flottes d’hélicoptères au sol.

La plainte indique également que la société Island Express, était responsable des actes de son pilote qui y travaillait depuis dix ans. Ils n’avaient d’ailleurs pas formé Ara Zobayan à voler dans des conditions météorologiques dangereuses.

Le procès vise à obtenir des dommages-intérêts non spécifiés pour le chagrin, la douleur, la perte et les frais funéraires de Vanessa Bryant. Elle demande également des dommages-intérêts punitifs afin de « dissuader de futurs actes répréhensibles » selon la plainte. « Les actes et omissions de l’accusé ont montré une telle indifférence, un tel mépris total et inconsidéré pour la sécurité d’autrui. »

Le pilote avait déjà fait l’objet d’un rapport pour avoir commis une faute grave. En effet, en mai 2015, Ara Zobayan avait déjà été cité dans un rapport de la « Federal Aviation Administration » pour avoir enfreint les règles de sécurité en volant dans un espace aérien à visibilité réduite.

Leave a Reply