Mike Miller : “On a bien joué en seconde mi-temps, c’est un bon signe”

Mike Miller : “On a bien joué en seconde mi-temps, c’est un bon signe”

Privés de Joel Embiid et Ben Simmons, les Philadelphie Sixers ont pu compter sur un très gros Tobias Harris pour se remettre dans le sens de la marche face aux Knicks. L’ailier fort a terminé la première mi-temps avec 23 points à 10/12 aux tirs. Et, s’il s’est un peu calmé par la suite (34 points à 14/21), c’était suffisant pour battre ces Knicks (115 à 106), même si Moe Harkless a tout tenté en marquant 15 points dans le troisième quart.

“Tobias peut toujours marquer et ce soir il a été bon toute la rencontre. Il a bien commencé le match et il a continué sur sa lancé. On ne peut pas laisser un gars s’occuper seul d’un gars comme ça. Il nous reste beaucoup de travail. On doit jouer de la bonne manière, construire des habitudes… C’est un processus, ça ne va pas arriver d’un coup. On a des bons joueurs ici.” Moe Harkless.

“Il a bien joué, mais on a été un peu petit bras sur certaines couvertures et on a fait des erreurs individuelles.” Mike Miller, le coach des Knicks.

Depuis la prise de fonction de Mike Miller, les Knicks en sont à 13 victoires et 24 défaites. Du mieux, mais ce n’est encore clairement pas ça, et la franchise de la Grosse Pomme va se servir des 23 matchs restant pour préparer la saison suivante.

“En tant que staff, la chose importante pour nous c’est la manière dont on joue collectivement. Le fait qu’on ait bien joué en deuxième mi-temps, c’est un bon signe. Les gars n’étaient pas inquiets concernant le score. On n’avait pas aussi bien joué sur 24 minutes depuis un bon bout de temps.” Mike Miller.

Petite stat amusante pour finir : depuis son arrivée dans la ligue il y a six saisons, Julius Randle n’a jamais terminé avec un bilan positif.

“Ce n’est pas fun de perdre.” Julius Randle.

Les Knicks en sont à 17 victoires et 42 défaites.

Via The New York Post.

Leave a Reply