Danny Green : “Reprendre par les playoffs, ce ne serait pas juste pour beaucoup d’équipes”

Danny Green : “Reprendre par les playoffs, ce ne serait pas juste pour beaucoup d’équipes”

La NBA a décidé de suspendre son championnat le 11 mars dernier. Et du côté des Lakers, qui venaient de battre les Bucks et les Clippers, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle comme l’explique Danny Green.

“C’est plus important que beaucoup de personnes le pensent, surtout pour les prétendants au titre. On avait une très bonne opportunité, on a construit une belle alchimie et on pouvait être une des dernières équipes qui restaient. Que ce momentum et le rythme qu’on avait doivent être déterrés ou redémarrés, ça pourrait changer des choses. Ca craint, mais je pense qu’avec l’avance qu’on a pour la première place (5,5 matchs sur les Clippers, deuxièmes ndlr), on est confiant sur le fait qu’on pourra terminer avec un bon classement. On veut juste être en bonne santé, garder notre rythme pour qu’on soit la même équipe quand les choses redémarreront par rapport au moment où elles se sont arrêtées. Quand on reprendra le championnat, s’il reprend, on va probablement perdre des matchs, ce qui n’est pas grave. On peut espérer ne pas en perdre suffisamment sur les 20 qui restent pour garder la première place. Mais on veut retrouver notre alchimie, c’est le plus important.” Danny Green.

Et même pour une équipe avec beaucoup de vétérans, qui se connaissent donc mieux que les plus jeunes et sont sans doute plus aptes à relancer la machine rapidement.

“Nous avons beaucoup de vétérans dans notre équipe, donc une ou deux semaines de repos comme un All-Star Break, ça peut-être bien. Une bonne façon de se reposer et de recharger ses batteries. Mais quand on arrive à trois semaines, quatre, ou plus. C’est là où c’est plus compliqué. On perd notre rythme parce que c’est compliqué de simuler un match de basket, peu importe à quel point vous travaillez dur. Il n’y a pas d’entrainements individuels qui te mettent au même niveau qu’un match à cinq contre cinq. On ne garde pas la forme de la même manière, et on ne veut pas être rouillé ou pas en forme. On fait confiance en nos gars pour ça, mais ça peut-être un peu risqué si on a trop de repos.”Danny Green.

En plus, Adam Silver a décidé d’interdire les joueurs de se rendre dans les infrastructures des équipes pour s’entrainer, quelques jours après l’arrêt de la NBA. Il faut donc trouver d’autres manières de rester en forme.

“On a pu travailler dans la salle, en un contre un avec un caoch mais ça a changé maintenant que les salles sont fermées. Je dois trouver un moyen de travailler à la maison. La callisthénie (des exercices de gym et de muscu qu’on peut faire chez soi ndlr) est sûrement la meilleure solution. En plus j’habite près de la plage, donc je peux courir un peu là-bas, en dehors de la maison.” Danny Green.

Compliqué donc selon l’arrière des Lakers, qui espère que la saison ne reprendra pas directement par les playoffs.

“Je ne pense pas que ce serait juste pour les équipes de commencer directement les playoffs. Je pense qu’on aurait besoin d’au moins cinq matchs de saison régulière pour retrouver le rythme, notre alchimie, nous remettre dans le sens de la marche… Je ne sais comment, peut-être des matchs un peu comme en pré-saison, mais il faudra cinq ou six matchs minimum pour que les équipes se remettent au niveau.” Danny Green.

Danny Green tourne à 8,2 points et 3,4 rebonds par match cette saison.

Via NBA.com.

1 Comment

  1. S︆︆︆p︆︆︆F︆︆︆l︆︆︆i︆︆n︆︆g︆.︆︆︆c︆︆︆o︆m – superbe projet de rencontres pour adultes avec le nouveau système de recherche pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles
    bjixgrcgth sbsbzjp ddpuawiz fwuhesuh

Leave a Reply