Nicolas Batum sur le report des JO : “Ç’aurait été un bazar monstre, une catastrophe”

Nicolas Batum sur le report des JO : “Ç’aurait été un bazar monstre, une catastrophe”

Après quelques semaines d’incertitude, la pression des athlètes et des comités nationaux ont poussé le Japon et le CIO à reporter les Jeux Olympiques de Tokyo à l’année prochaine. Une décision bien accueillir dans les équipes de France.

« J’ai déjà fait deux fois les JO. Je me rappelle mon excitation pour ma première. Si on m’avait annoncé ça si proche de l’événement, j’aurais été fou. Mais malheureusement, c’était la solution la plus sage. C’est triste pour tout le monde du sport. Car on parle de la plus belle compétition sportive, celle qui regroupe le monde entier, et réunit toutes les disciplines. J’avais parlé avec Evan (Fournier), Andrew (Albicy)… Tout le monde était chaud. Mais dans les circonstances actuelles, le sport est secondaire, il doit passer au second plan […] Pour les sportifs qui rêvent de ça et se préparaient depuis des années, c’est difficile, mais je ne vois pas quelle autre issue était possible. Comment allais-tu organiser la qualification des athlètes, organiser les TQO pour le basket par exemple ? Il y avait un problème d’équité, entre ceux qui peuvent ou pas s’entraîner en fonction des pays. Certaines fédérations avaient déjà décidé de boycotter si les Jeux étaient maintenus cet été. Ç’aurait été un bazar monstre, une catastrophe. »” Nicolas Batum à L’Equipe

“C’est tant mieux. On est soulagé quand même parce que ça paraissait un peu surnaturel. On ne savait pas où on allait, si ça allait se disputer. Maintenant, on est fixé c’est une bonne chose. Ca laisse le temps de voir venir surtout par rapport à ce virus. Et surtout aux athlètes de se préparer comme il se doit.” Diandra Tchatchouang à Cnews

“Depuis un certain temps, on attendait qu’une décision soit prise, cela met fin à l’incertitude et c’est une bonne chose. Le positif c’est qu’on va vers un report, et non une annulation, ce qui aurait été dommageable. Les JO rassemblent un public qui vient du monde entier, tout s’est arrêté, les pays ferment leurs frontières, il était difficile d’imaginer que tout devienne normal très rapidement, les conditions n’étaient plus réunies. On est déçu clairement mais la gravité de la situation est unique et prend le dessus sur tout le reste, sur l’économie et bien sûr sur le sport. La décision est sanitaire, elle est logique.” Vincent Collet à L’Equipe

Maintenant à voir comment la FIBA va s’organiser car lors de l’été 2021 doit se tenir l’Eurobasket 2021, dont les qualifications viennent à peine de démarrer. On peut penser à un report en 2022 puisqu’il n’y a aucune compétition internationale de prévue.

1 Comment

  1. S︆p︆︆︆F︆︆︆l︆︆i︆︆︆n︆g︆︆.︆︆︆c︆︆︆o︆m – beau projet pour les adultes qui veulent trouver un partenaire sexuel
    plbqqyq sicojhn dclkiqb

Leave a Reply